<
 
 
 
 
×
>
hide You are viewing an archived web page, collected at the request of Institut d'Etudes Politiques de Grenoble - PACTE using Archive-It. This page was captured on 13:57:20 Sep 24, 2007, and is part of the PACTE-FJP French Medias(2) after the electoral campaign 2007 collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page. Loading media information

« Peopolitique (2) | Page d'accueil | Encore un effort... »

mercredi, 30 août 2006

Acte manqué + Sur la plage abandonné(e) (!!!)

Une extraordinaire fausse manoeuvre vient d'entraîner l'effacement de la - nostalgique-  note du jour !!!

Acte manqué ? Acte réussi ?

Comment l'interpréter...

Je demande à 20 minutes de la retrouver. Mais c'est pas sûr...

Pardon pour ceux qui ont fait de si bons commentaires. Je ne sais pas comment interpréter cela moi qui n'ait pas d'inconscient !!!

 

PS si quelqu'un n'a pas rafraichi sa page, il peut la récupérer, la recopier avec les commentaires et me la mailer... Il fallait bien que ça arrive un jour mais là c'est troublant...  

 

Merci à Marc qui vient de ramener la note ici !!! Reste à retrouver les commentaires...

 

 

C'est la fin de l'été.

Cette phrase est idiote, j'en conviens. Mais hier soir la vision de la plage - "ma plage" - déserte, balayée par le vent m'a touché comme jamais peut-être. Enfant ou adolescent, j'ai toujours eu ce pincement au coeur vers la fin août. Mais cette fois il n'est pas exactement de même nature.

Je suis un adulte installé. J'ai du travail. Suffisamment d'argent. Une belle famille. Tout va bien. Mon pépin de santé s'arrange. Bref, cette nostalgie n'est pas justifiée.

Plutôt, s'agit-il bien de nostalgie ou d'un brusque assaut de réalisme ? J'ai eu hier soir, presque d'un coup, le sentiment - abrupt - que la plupart des colères qui m'animent, me motivent et me font avancer sont largement vaines. Que je me trompe beaucoup.

Nous sommes à la veille d'une campagne électorale qui sera sauvage. Il y aura - il y a déjà - des morts au PS, des cadavres à l'UMP...
Les arguments vont voler bas comme les promesses.
Les militants puis les électeurs seront les dindons de la farce électorale comme d'habitude.
Je vais répéter cela tous les jours. Vilipider (vilipender !) les alliances contre nature. Fustiger les tricheurs, les dérives...
Et alors ?

Sur le front des "affaires", des manips, des combines, qui se souvient encore de l'affaire Clearstream ? Quid de mes envolées puériles pour prédire la chute du Premier ministre ? Une fois de plus, IL NE S'EST RIEN PASSÉ.

Le climat, l'environnement, l'écologie tout cela m'a toujours emmerdé prodigieusement. Je n'y ai jamais consacré une note, un papier... Et pourtant, il semble bien que nous allions tout droit vers une catastrophe climatique : pollution, réchauffement, désalinisation des océans, etc...  Mais nous continuons tous à nous comporter "comme des porcs"...

La précarité qui nous entoure. Me suis-je vraiment impliqué ? Pour aider. Pour tendre la main. Pas assez évidemment. Je cours, je galope. Mais je ne m'arrête pas. Ou pas assez.

J'ai la chance de pouvoir prendre publiquement la parole. De m'exprimer. D'écrire. Suis-je assez déterminé ? Sur les bons sujets ? Avec les bons arguments ? Rarement.

Et ce livre, mon livre, ce Cabinet noir qu'un éditeur vient de me refuser par frilosité.
Et que d'autres convoitent.
Va-t-il changer quelque chose s'il sort ?
Où juste servir un narcissisme un peu malsain ?
Et surtout nourrir les gueules des loups d'une société du spectacle où l'indignation est recyclée...comme un déchet de plus...

 

medium_mer.2.jpg



Il est temps pour moi de retourner vers la plage.

 

Et voilà les commentaires grâce à paul Inkorreckt !!!

Il est vraiment temps pour moi de retourner vers la plage !!!


08:25 Lien permanent | Commentaires (52) | Trackbacks (0) | Envoyer cette note

Trackbacks

Voici l'URL pour faire un trackback sur cette note : http://birenbaum.blog.20minutes.fr/trackback/9205

Commentaires

Prem's ;-)
salut Guy !

Ecrit par : Lancelot | mercredi, 30 août 2006 08:32

@Guy,
Une bonne remise en cause, un questionnement sur soi.
Voilà un rentrée qui démarre assez bien.
Toi, toi, moi, moi, nous, nous....
Nous sommes tous plus ou moins atteints de narcissisme.
Crosi-tu que l'on fasse VRAIMENT TOUT par bonté ?
Il y a toujours un intérêt caché derrière nos intentions, même les plus belles ou nobles.
Tu écris : IL NE S'EST RIEN PASSE.
Tu le savais. Nous aussi.
Nous ne sommes pas suffisamment nombreux à crier aux loups. Il faudrait une prise de conscience collective. Personne ne voit -ou ne veut voir- ce qui se trame avec le pouvoir -quel qu'il soit d'ailleurs-.
Nous sommes quelques uns à espérer une tribune à une heure d'écoute "correcte" pour exprimer notre vision de la société, nos points de vue.
Jusque-là, il faut croire que notre souhait d'expression -ainsi que la liberté d'expression- en inquiète certains. Alors, tu connais la chanson, mon Guy, on prend TOUJOURS les MEMES et on RECOMMENCE.
Je crois que nous n'avons pas dit notre dernier mot -n'est-ce pas Carole, Martin, Séb et les autres-. Qui osera, verra.
A toi de nous filer un coup de main pour percer.
Tu sais ma philosophie de la vie. Je n'ai à rien à perdre. J'ai déjà tout perdu. Ce que j'ai retrouvé n'est pas mieux ou pire. C'est moi qui suis différente. Ca, c'est inespéré.
Bises d'en face de chez toi.
Coco

Ecrit par : corinne | mercredi, 30 août 2006 08:42

salut guy,

tu as des pepins de santé et je suis pas au courant ...
bon courage

sinon effectivement,tu as raison, on peut se poser, et je me la pose, la question de l'interet de ton bouquin.
Non que ce ne soit pas interessant, vital mal dans une democratie.
Mais dans la notre, ce genre de bouquins, j'allais dire "temoignage", semble ne servir a rien.
Clearstream ?? Mais que dire des frégates....

Je ne sais pas si on peut parler de collusion ou de frilosité mais les informations au sens propre du terme de ce genre de bouquins qui nous en disent long sur nos moeurs ne sont pas relayées assez fort pour faire tomber les tricheurs, les menteurs....
J'en reviens toujours au meme point, il faut que ceux qui ont le pouvoir de dénoncer dénoncent et "nettoient", quitte a passer par une periode malsaine ou nous aurons un "mort" par jour.
Or comme on ne peut pas demander aux tricheurs et a leurs collègues non tricheurs mais faisant partie de leur équipe de faire le menage eux memes, il semble bien que les medias soient les seuls a avoir le pouvoir de faire cela.
Une nouvelle republique ne servira a rien dans l'absolu si on ne change pas les comportements. Or, on ne peut pas dire que De Gaulle, Pompidou, VGE, Miterrand 1, Mitterand 2 et CHirac se soient comportés de la meme maniere malgré la meme constitution qu'ils avaient pour mission de défendre.

Ecrit par : sebolavi | mercredi, 30 août 2006 08:44

Que vous dire pour vous remonter le moral ? Je ne sais pas : regarder votre compteur. De fait, vous êtes lu et apprécié, et le nombre même donne de l'espoir, non ?

Ecrit par : Michel | mercredi, 30 août 2006 08:46

Que vous dire pour vous remonter le moral ? Je ne sais pas : regarder votre compteur. De fait, vous êtes lus et appréciés - et le nombre même donne de l'espoir, non ?

Ecrit par : Michel | mercredi, 30 août 2006 08:47

Dire d'un politique, ""La lucidité est un très vilain défaut"" ne jamais laisser le petit poids que l'on a dans la tëte s'éprendre de liberté; Droit dans les bottes. Nous sommes la raison!
C'est vrai écolo c'est bien ! Juppé revenu, Bayrou de recours se métamorphose en roue de secours ! Moins roulant !
Hulot pour nous manchot, mais sans Tati ! Moins rigolo !

Ecrit par : martingrall | mercredi, 30 août 2006 08:47

C'est étrange, ce que tu écris ce matin, j'ai justement pensé hier soir que de voir continuer sans cesse ce que tu ne cesse de dénoncer te le ferait ressentir. Qu'en reste-t-il? Qu'en restera-t-il? Était-ce vain?

Ecrit par : Mathieu | mercredi, 30 août 2006 08:49

" Je cours, je galope. Mais je ne m'arrête pas. Ou pas assez."
tu t'es arreté le temps d'un café et c'est deja beaucoup.

Ecrit par : rep ban | mercredi, 30 août 2006 09:03

La note la plus intéressante et la plus touchante que j'ai lu jusqu'alors.

Ecrit par : esther | mercredi, 30 août 2006 09:10

avons nous tous un coup de blues à l'arrivée de ces luttes, souvent internes, et l'impression qu'elles sont aussi véhémentes que "hors sol".
N'arrêterez pas, mais aidez nous en effet à recentrer les luttes. (ou plutôt à ne pas les centrer sur quelques arrondissements lieux de pouvoir)
Bon je laisse, mais comme exemple de bouillie mentale jsuis pas mal ce matin

Ecrit par : brigetoun | mercredi, 30 août 2006 09:15

Pareil qu'@esther, une note trés belle et trés touchante. Agréable de voir que nous sommes tous des hommes, quand bien même on s'appelle G.B.

Plus sérieusement, y a rien à rajouter, pas de moral à remonter. La reprise du travail hier a aussi éveillé, à un degrés beaucoup plus modeste évidemment, des relents de nostalgismes trés forts. Des regrets qui remontent à la surface. Et puis, l'automne arrivant, une envie de tout arêtter. Car de toutes manières, quoiqu'on fasse, aprés l'automne y a l'hiver. Et trés souvent, aprés, y a le printemps.

Mais bon, nous savons tous que vous n'aretterez pas vos coups de gueules, vous n'aretterez pas de donner votre avis. Parfous (souvent ?), vous vous tromperez. Normal, vous n'etes pas Dieu. Simplement un homme qui lance le débat, des débats, entre nous déjà. Et aprés ? Ben tout continuera. Comme vous dites, y aura des cadavres, des espoirs déchus, et promesses non tenues. Des déceptions, pleins...

Mais y aura bien aussi des moments où on se fendra bien la gueule, et des moments de joie. RIen que pour ça, peut être que ça vaut peut être la peine de continuer. En tous cas, comme vous ne pourrez vous empecher d'ouvrir "votre Grande Gueule" (c'est une autre emission de radio ça), ben vous continuerez. Et c'est trés bien pour nous, pour tout le monde.

Bonne journée à tous quand même.

(mais beau message, trés beau message).

Fabien.

Ecrit par : falconhill | mercredi, 30 août 2006 09:17

PS : content que vos soucis de santée aille mieux. Quand la santée va, c'est déjà un beau départ ^____^

Ecrit par : falconhill | mercredi, 30 août 2006 09:18

"Nous ne sommes pas suffisamment nombreux à crier aux loups. Il faudrait une prise de conscience collective. Personne ne voit -ou ne veut voir- ce qui se trame avec le pouvoir -quel qu'il soit d'ailleurs"

--------------------

Corinne,
Je crois que tout le monde "sait" au contraire (ou se doute) et que surinformer les gens ne sert plus à rien.

La première cause de passivité de nos sociétés ?

La surinformation.

Les gens sont lobotomisés par la (sur)information. La surinformation est un moyen comme un autre de figer la vie. L'envie. Et de figer les êtres.
La surinformation crée l'inertie politique actuelle.

je pense qu'aujourd'hui les gens doivent oublier " ces superflus politiques" qaui vous motivent.
De cet oubli naîtra quelque chose d'inattendu.

Je crois qu'il y a des stratégies nouvelles à inventer.

Ecrit par : esther | mercredi, 30 août 2006 09:29

Ce matin, le DEL est revenu dans le Top 10 des blogs politiques les plus influents (www.bonvote.com), après avoir traîner dans les bas-fonds du classement au début du mois d'août, malgré les efforts de Martin, Corinne et autres de montrer qu'il était toujours actif. Bien-sûr, ça n'est pas quelque chose que tu as cherché en créant ce blog, mais voilà les gens viennent TE lire, discuter avec TOI. TON livre est attendu. Déjà ne pas fermer ça gueule dans le monde d'aujourd'hui, et surtout en France, ça fait beaucoup. Tu voudrais que ça aille plus vite, un peu de patience et justement avec les huit mois qui se profilent ça n'est pas le moment de baisser les bras. Rien n'est vain, tout à des conséquences, comme l'effet papillon.

Ecrit par : carole | mercredi, 30 août 2006 09:27

Bonjour Guy,
j'éprouve aussi régulièrement la même lassitude et le même questionnement : "A quoi ça sert, de toute façon on va droit dans le mur". Je continue d'écrire, par habitude, pour ne pas partir à la dérive. parfois, une initiative solidaire entre blogueurs (si Fleuryval nous lit, il sait de quoi je parle), un appel qui trouve un écho me laisse penser que nos écrits ne sont pas vains, mais profondément utiles.
Il faut continuer, tracer le sillon, jusqu'au bout du bout, l'important n'est-ce pas le chemin ?
On a le droit de s'arrêter aussi, faire le point. Moi, pour me détendre je regarde la télé en rastavision : c'est drôle et... stupéfiant.
http://rastatv.free.fr/presentation.htm
Très con mais j'adore.

Ecrit par : Phil | mercredi, 30 août 2006 09:44

Eh, Guy, les grands esprits se rencontrent !
Ci-joint les quelques lignes qui introduisent le BN à paraître demain :

"Nous « rentrons », vous rentrez, après un été au climat capricieux, soumis à des variations qu’un nombre croissant de scientifiques jugent désormais sérieusement préoccupantes. Le dernier rapport des experts de l’ONU, publié en 2001, prédisait une élévation de température sur la planète de 1,4 à 5,8 degrés dans le courant du siècle ; le prochain rapport, prévu pour 2007, sera, dit-on, plus alarmiste encore (entre un cyclone et une canicule, je vous propose de prendre encore le temps d’en sourire avec le petit dessin ci-contre, qui se promène sur le net.) À supposer que les politiques prennent enfin la mesure du péril, et surtout qu’au-delà des envolées verbales (« La planète brûle … »), ils nous proposent des mesures pour tenter de l’enrayer — la communion de tous dans le culte de la croissance ne rend guère optimiste —, il faudrait une vraie révolution des mentalités, des pratiques, des modes de vie, pour espérer sauver cette bonne vieille terre. Nous n’en prenons pas le chemin."

Heureux de savoir que tu vas mieux.

Ecrit par : Bernard Langlois | mercredi, 30 août 2006 09:46

@ Guy
Courage! C'est les étoiles, les vraies, qui sont mal rangées depuis cette nuit. C'est tout chiffon partout ce matin. Allez viens, on va mettre un grand coup de latte dans la voie lactée ;-)
@ Bernard Langlois
C'est pour ça qu'il faut militer pour un peuple jardinier! ;-)
Pour un qui revient d'Attac... :-(

Ecrit par : Fleuryval | mercredi, 30 août 2006 09:52

Voui, Fleury, je reviens de l'université d'Attac, et c'était pas vraiment la joie !

Ecrit par : Bernard Langlois | mercredi, 30 août 2006 09:56

Ne surtout pas franchouillardiser.
Partout dans le monde capitaliste développé il y a des scandales financiers, de corruption...notre pays est dans la moyenne.
Idem pour le manque de préoccupation pour la survie de l'espèce.

Dans le dernier numéro de "Forbes" l'éditorialiste se plaint d'ailleurs de la judiciarisation, et des conséquences pour ceux qui sont pris la main dans le pot de confiture.

Là où l'aspect franchouillard est pertinent à observer, c'est dans la persistance des gauchistes dans le monde politique, y compris au PS. Ca peut donner lieu à nostalgie, quand on y croyait, se rappeler comment Glucksmann est passé de Mao à Sarkozy...et que ceux qui en sont restés à Mao ou à Trotsky ne valent guère mieux.

Mais le virtuel ne peut rien contre la marche inexorable de la mondialisation. D'où la déception devant le peu de différences à attendre dans la gestion des affaires publiques (avec quelques exceptions, comme Villepin à l'époque du cirque américain sur les "armes de destruction massives" en Irak) entre les différents ambitieux qui briguent nos suffrages.

Heureusement encore qu'il y a le borgne et le cocu pour nous inciter à aller voter.

Enfin, quant à "se tromper souvent", c'est une bonne raison pour ne pas se présenter soi-même aux présidentielles !

Ecrit par : Armand | mercredi, 30 août 2006 10:01

@ Bernard
Heu... Comment dire ? Ca se sent... ;-)))))))))))))) Haut les coeurs, Bernard! Avec tout ce qu'il a plu, ça doit être un champ de giroles tout autour, non?

Ecrit par : Fleuryval | mercredi, 30 août 2006 10:01

@ guy

je t'avais pourtant prévenu sur Villepin

heureux que tu rentres car tu vas devoir payer le resto ! ,)

Ecrit par : jeanmarc | mercredi, 30 août 2006 10:07

Note sérieuse et commentaires sérieux (pas de badinages privés étalés en public). Donc, ça me plaît.

Lu l'édito de Philippe Val ce matin.
Extrait :
"Ils (ses "amis" d'extrême gauche) ont gardé le pire du christianisme (la foi qui censure la vérité) et le pire du marxisme (tout sacrifier du présent, justice, honnêteté, respect des autres) sur l'autel des lendemains dans un autre monde* dont l'harmonie sera garantie par un dictateur gentil".
Je n'aime toujours pas le personnage, mais j'aurais aimé écrire ça.

* Un autre monde, c'est ausi ce que promettent les religions. Dieu et Lénine etc., même combat.

Ecrit par : Kid | mercredi, 30 août 2006 10:23

Guy,

Ben voilà, c'est ça. C'est exactement ça.
Ce sont les questions que je me posais hier.

Ecrit par : Sacha | mercredi, 30 août 2006 10:27

Et surtout nourrir les gueules des loups d'une société du spectacle où l'indignation est recyclée...comme un déchet de plus...

Ecrit par : esther | mercredi, 30 août 2006 10:31

C'est vrai que tout ça est un peu vain, attendu, déjà vu. Ca manque de fraîcheur. Ca manque de pertinence.

Ecrit par : esther | mercredi, 30 août 2006 10:36

Mais enfin Guy, il faut se reprendre!!!!!!!
C'est le blog NRV ou le blog résigné???!!!!


Debout Guy Birenbaum, la France a besoin de toi!!!

Ecrit par : David | mercredi, 30 août 2006 10:39

Enfoncer des portes ouvertes n'est pas très gratifiant. Surtout quand on pressent intuitivement, comme la plage vous a aidé à le faire hier, que vous pouvez faire mieux. Voir plus. Pour votre société.

Ecrit par : esther | mercredi, 30 août 2006 10:40

Ben non! Parce que on rigole!

Plus ridicule que ça tu meurs !!! Même à Dauville!

RddVabre, a bien fait son boulot, fait passer contre tous les autres SA loi DADVSI c’est à dire la loi VIVENDI-UNIVERSAL. Interdisant toute musique écoutée sans rien payer ! Non mais des fois !
Et que fait Vivendi ? Sa loi encore toute chaude sortie du fourgouvernemental? Hein qu’est qui fait le Pascal ? Il ouvre le téléchargement audio et vidéo gratuit !!!! Et c'est johnny qu'a pas tout gagné. Quant on écoute sans payer on peut accepter les vieux recyclages! La pub paye mieux que les invendus! Et C'est tout perdu pour Sarko, pas de compil, pas de pub, la mare!

Alors RDdV c’est qui le patron du ministère de la culture ?

Hé nous te l’avions bien dit, un sénateur à 300 000 km seconde ! Une illusion, un gaz rare ! Non eux c’est tout dans les lois cadres mais fixes.

Bon RDdV professionnaliser les blogs, c'est encore une moins bonne idée!

C'est vrai que la dématérialisation à du bon RDdV en quelques octects!

Ecrit par : martingrall | mercredi, 30 août 2006 10:40

la lucidité souvent tirée des coups durs vécus, si l'on veut la mettre en application, nécessite des changements importants qu'il est parfois difficile d'assumer. Encore faut-il en avoir la force.....

Ecrit par : enzo d'aviolo | mercredi, 30 août 2006 10:47

Bonjour Guy,

Ce matin, je pensais justement à relire le livre de Alain Guédé et Hervé Liffran, "Péril sur la Chiraquie", paru chez Stock en 1996 (d'ailleurs, en étais-tu l'éditeur? Je n'ai pas mon exemplaire sous la main).

Je me disais : "Putain, dix ans !"
Et ils ont toujours là !
Quel péril sur la Chiraquie ? Il ne sera jamais condamné. Il ne passera jamais dans le bureau du juge. On nous racontera que ce sont de trop vieilles affaires, que l'ex-Président a trop fait pour la France pour être embêté pour ces "vieilles broutilles", etc.
D'ailleurs, Villepin a bien passé l'été et comme ils n'ont rien fait ni rien dit de tout l'été, les "baromètres sondagiers" (et menteurs) montre une remontée de leur "popularité".
On rigole, jaune. Moins ils en font, moins ils fâchent de gens. Mais ils doivent être contents comme Patrick Lelay contemplant l'audimat gigantesque d'une série qu'il sait merdique mais qui lui rapportera un maximum de pognon publicitaire.

Alors, j'étais presque dans le même état d'abattement que toi quand j'ai lu ton billet.

Mais une fois ressenti tout ça, je me reprends comme à chaque fois qu'on me dit que "Ça ne changera jamais, c'est toujours pareil etc. etc.".

Face à ça, mon raisonnement est le suivant :
1- ce n'est pas une raison
2- on a dit "de toute éternité" que les femmes accoucheraient dans la douleur. Et bien maintenant, dans certain pays il existe l'accouchement sans douleur (ou presque). (Argument massue à balancer à ceux qui disent que rien ne change jamais !).
3- si on ne fait rien, les crapules seront non seulement au pouvoir mais en plus elles n'auront jamais peur.
4- de toutes façons, on ne peut plus, comme Thoreau se retirer dans une cabane dans la forêt pour leur échapper puisque la pollution nous atteint où que nous soyons dans le monde.

Alors BANZAÏ !!
A chacun selon ses moyens pour les combattre, Blog, vote , militantisme etc.

Même si la victoire n'est pas forcément au bout du chemin, on les aura bien emmerdé?
Tiens , comme Pinochet, qui mourra vraisemblement dans son lit, mais à qui on aura pourri la retraite. Pourtant, celle-ci s'annonçait aussi tranquille que celle de son complice dans l'opération Condor, Alfredo Stroessner, qui vient de mourir à 93 ans dans le Bresil de Lula da Silva. Et bien un simple juge espagnol a enclenché le mécanisme qui a abouti à la remise en cause de sa tranquilité. Ce n'est pas suffisant mais c'est déjà beaucoup, non ?

Zgur

Ecrit par : Zgur | mercredi, 30 août 2006 10:48

Lu aussi l'édito de Philippe Val ce matin.
Du grand Philippe Val.
Tous les copains de Philippe Val sont là: Spinoza, Staline...
L'univers mental de Philippe Val.
Fascinant.
Con.
Trrrrès con.
Mais fascinant.

Ecrit par : Sébastien Fontenelle | mercredi, 30 août 2006 10:53

Ca fait peur le changement... Et pas seulement pour soi. Ca fait peur aux autres. A l'entourage direct. Qui crie. Qui refuse. Parcequ'il vivait dans l'économie d'avant.

Ecrit par : esther | mercredi, 30 août 2006 11:03

Fontenelle, c'est bien de dire que Val c'est con, mais ce serait mieux d'expliquer en quoi.

(Effectivement il y a Spinoza. Si celui-ci a bien chassé Dieu du ciel je ne peux pas dire, en ce qui me concerne, que ç'ait été une mauvaise idée. Le hic étant qu'une foule de manipulateurs s'est empressée de l'y remettre, et nous en enfer.)

Ecrit par : Kid | mercredi, 30 août 2006 11:07

Arretez de parler de Val ici.

Allez voir là
http://www.acrimed.org/article1798.html
http://www.acrimed.org/article2004.html
http://www.uzine.net/rubrique119.html
http://endehors.org/news/8758.shtml

et yen a d'autres

et Spinoza n'y est pour rien.

Zgur

Ecrit par : Zgur | mercredi, 30 août 2006 11:11

Arretez de parler de Val ici.

S'il vous plait.

Merci

Zgur

Ecrit par : Zgur | mercredi, 30 août 2006 11:12

Là c'est la rentrée : Corinne et Sébastien de retour hier, aujourd'hui au tour de Jean-Marc. D'ailleurs Mr Fontenelle, je m'impatiente devant le rideau fermé de VLF ;o)))

@ Esther
Je ne suis pas d'accord avec toi sur la surinformation. ça n'est pas l'abondance d'information qui saoule les gens mais le fait que quelque soit le canal de diffusion et quelque soit le titre c'est la même information qu'ils entendent sur tous "les médias qui comptent". Le premier péché des journalistes et rédacteurs-en-chef : la circularité de l'information. Il existe quelques titres différents, mais qui restent marginaux.

Ecrit par : carole | mercredi, 30 août 2006 11:09

Val, Lucidité de pétard mouillé!

Ecrit par : martingrall | mercredi, 30 août 2006 11:33

Bien d'accord avec toi Carole, un certain esprit moutonnier dans les medias, tue l'information.
C'est le syndrôme d'Outreau, où les medias se sont tous repris les uns les autres, créant l'illusion d'une vérité (on a vu les dégâts). C'est aussi le syndrome des avions percutant les tours du World trade center et repassant en boucle jusqu'à l'écoeurement.
De plus en plus de gens réfutent cette information de masse descendante : ils veulent du dialogue one-to-one, réclament du sens et de l'esprit critique.
En celà GB a un grand avenir devant lui (et chaque fois qu'il se retournera, il l'aura dans le dos hi, hi...) même s'il doute ce qui est tout à son honneur.
@ Boss : ch'peux pas être plus raccord là. ;-)))))))))))))))

Ecrit par : Phil | mercredi, 30 août 2006 11:40

Etre trop informé tue l'enregistrement de la donnée.
C'est ça qui crée l'inertie des corps. Et des esprits.
L'information quelle qu'elle soit n'a jamais apporté le changement.
Le changement s'opère dans le silence après que la vanne informative soit fermée. Il faut fermer la vanne informative.

Pour espérer le changement, il faut annoncer le silence. Et l'imposer de gré ou de force dans les foyers.

Actuellement quel que soit le canal diffusion, les gens ont assez de données pour avoir compris l'essentiel des fonctionnements politiques et sociaux.
On en est plus là. L'étape suivante se pose ailleurs que dans le "je vous informe que...".
L'étape suivante se construira sur plus de floue. Du plus obscure.
+ de réalité donc. Du concret. Quand le silence est fait, on sort de chez soi et on s'inquiète. C'est dans cette inquiétude du réel que naît la chose qui nous occupe.

Ecrit par : esther | mercredi, 30 août 2006 11:42

Bien d'accord avec toi Carole, un certain esprit moutonnier dans les medias, tue l'information.

--------

Les média ont TOUJOURS ÉTÉ moutonniers. Et le seront toujours.
C'est dans leur nature. Ils suivront toujours le dominant.
C'est dans leur nature. Ils suivront toujours le dominant.
Pour apporter du changement, du VRAI CHANGEMENT, il faut faire sauter le dominant. Alors les media suivront. les journalistes sont des suiveurs. Pas des meneurs. Les journalistes sont des dominés naturels. Ne rien espérer d'eux.

Ecrit par : esther | mercredi, 30 août 2006 11:53

La sur-info, c'est d'abord balancer des infos contradictoires.
Alterner vérité et mensonges, c'est le meilleur moyen d'embrouiller les moutons devenus schizo.
Alors oui le Doute est tout à votre honneur, c'est la préparation du guerrier avant les combats.
ça peut ressembler à Sisyphe, mais c'est nécessaire, et t'as pas vraiment choisi ce rôle, non ?

Ecrit par : om | mercredi, 30 août 2006 12:01

Bonjour Guy,
Elite Fitness: 600 abdos 1 cm en moins !!!
Sur la photo des planches à droite, il manque un petit CRS " excusez-moi madame, vous pouvez descendre de votre vélo, svp, merci "
A combien elle est aujourd'hui: 18/19°...

Ecrit par : elodietoug | mercredi, 30 août 2006 12:04

@ Esther
Le silence, je ne vois pas comment cela est possible dans ce XXI ème siècle. Et s'il y a 10 % des gens qui cherchent une information alternative, je crois que cela fait déjà beaucoup.

Ecrit par : carole | mercredi, 30 août 2006 12:04

Des hauts, des bas: it's the life in live; c'est comme les sondages, c'est parfois en dents de scie...

Ecrit par : elodietoug | mercredi, 30 août 2006 12:19

@ Esther
ça ne vous gêne pas de faire des généralités?

Ecrit par : Emmanuel | mercredi, 30 août 2006 12:20

@ carole,
10 % d'une population, c'est à peu près ce qui est nécessaire pour apporter un changement. Les révolutions sont faites grâce à environ 8% d'une population. Le reste suit.
Quant au silence, seule une résistance peut l'amener. Mais je ne parle pas de n'importe quel silence. Il y plusieurs sortes de silences : Celui que la nature impose. Celui qui s'impose de soi. Celui qu'on impose. Celui qu'on subit. Celui qu'on désir. Celui qu'on politise...

Ecrit par : esther | mercredi, 30 août 2006 12:23

@ Emmanuel,
Non. Pourquoi devrais-je me sentir dérangée ?
Le particularisme n'apporte pas ce dont j'ai besoin.
Il ne m'apporte rien.
Il m'ennuie.
Quand on fait la somme des particularismes énumérés, on en arrive à un résultat qui, de toute façon, pousse à la généralité. car c'est la généralité qu'on recherche au fond.
Je raccourcis simplement le parcours.
Qu'est-ce que j'ai à foutre de savoir que X, Y et z, ces politiques, sont corrompus car en 1996, il sont participés à... ?
Ca fait longtemps que j'ai tiré la conclusion à tous ces particularismes politiques qui gangrène la République.
Faut-il qu'on en rajoute à la liste ? A quoi cela servira-t-il ? Ceux qui doivent savoir ( les 8%) savent.
S'ils ne font rien concrètement pour changer, c'est qu'il y a un problème de passivité morbide.

Il faut maintenant s'attaquer à cette passivité. Ca dépasse bien le cadre des petites affaire politiques dont est truffé le livre de GB. Je pense qu'il le sait. A lui de faire d'autres choix.

Ecrit par : esther | mercredi, 30 août 2006 12:33

Ouh c'est du lourd aujourd'hui.
Ca fait du bien de lire cela sous ta plume, Guy. Ce questionnement simplement humain face au vide dans lequel nous ( nous) débattons.
je note ton lapsus "vilipider" au lieu de "vilipender", il y a du Villepin dans l'air.
Je note aussi, et je m'en félicite, que Fontenelle est ressorti à l'air libre.
Quand au fond de ton questionnement, je le partage, que ce soit en écrivant le livre actuel ou dans tout ce qui ressemble à un combat politique ou social. Pourquoi continuer, alors? Peut-être par respect pour la "vérité" et le sens des mots. J'en ai assez de voir les mots meurtris, trahis, leur sens même détruit, par des menteurs sans vergogne, des escrocs médiatiques. De mensonge en omission, avec la complicité de leurs coachs, ils tuent le langage, et il ne reste que la frustration et la violence. Au moins, les dénoncer. Même si la lassitude est là. Tu ne sais jamais lequel de ces billets touche et réveille quelqu'un.

Ecrit par : christian lehmann | mercredi, 30 août 2006 12:39

@Esther
soit. C'est d'un tel radicalisme que je n'ai aucun argument à vous faire valoir. Ca doit être mon tempérament de dominé qui me pousse à m'écraser.

Ecrit par : Emmanuel | mercredi, 30 août 2006 12:39

@ esther : dominant-dominé... tu as un caniche à la maison, ou bien ?
Contrairement à toi je pense que l'information change le monde, elle le change même à chaque seconde. Il n'y a pas lieu d'opposer le silence et le "bruit" de l'information; les deux peuvent coexister, d'ailleurs je ne connais personne qui vive dans le bruit perpétuel.

Tu dis : "Pour espérer le changement, il faut annoncer le silence. Et l'imposer de gré ou de force dans les foyers. ".... N'importe quoi.
On peut aussi flinguer tout ceux qui l'ouvrent après tout. Tu serais pas légèrement facho sur les bords.
Allez, une bonne dictature c'est ça ? Mais vas-y dis-le qu'on connaisse vraiment le fond de ta pensée.

Ecrit par : Phil | mercredi, 30 août 2006 12:58

Je comprends que Guy Birenbaum déprime...
Royal s'en tire plutôt bien et selon toute probabilité sera la candidate du PS. Le PS aura donc une véritable chance de battre Sarkozy.

Montebourg est soutenu par le conseil d'administration de Rénover Maintenant avec plus de 90% des voix.

Vincent Peillon du NPS vient de faire savoir, et je suis tout à fait d'accord avec cela, que Ségolène Royal "n'est pas la femme providentielle, mais elle crée une dynamique de victoire" et que "Au NPS, on est persuadé depuis le 21 avril 2002 que gagner suppose de reconquérir les couches populaires et de répondre à la demande de rupture exprimée par les Français". "Ségolène Royal ne me semble pas la moins bien placée pour répondre à ces deux exigences".

Oui tout l'univers mental de Guy Birenbaum s'effondre ces jours-ci... Lui qui militait activement, selon ma vision de son engagement, pour la déconfiture de Royal...

Ecrit par : Jacques Adam | mercredi, 30 août 2006 13:23

@ Esther

C'est pour cela que j'adore regarder le zapping, au moins c'est express, on comprend pas grand chose des images flashs. Ca résume bien la sociéte: sang/violence/jt/l'absurdité/ les contractions/ les émissions qui prennent les gens pour des handicapés/toujours les mêmes visages qui parlent peu ou prou acec jactance...

Ecrit par : elodietoug | mercredi, 30 août 2006 13:33
 

13:55 Lien permanent | Commentaires (227) | Envoyer cette note

Commentaires

!
Quelle surprise...
Suivi cela "presque" en direct... et commançais de me poser quelques questions...

Guy : je suis certain que la campagne présidentielle 2007, sera bien l'occasion de quelques pavés : s'ils ne recouvrent tout à fait votre plage, ils iront tout droit dans la mare!
Assurément.

Asseyons nous dès maintenant au bord du fleuve et regardons passer...

Ecrit par : Paul Inkorect | mercredi, 30 août 2006 14:03

C'est normal que 20 minutes ait sucré la note du jour, ils veulent un blog NRV!!! Aller Guy!!! un bon coup de calgon bon sang!!!!!

Ecrit par : David | mercredi, 30 août 2006 14:05

C'est pas 20 minutes, c'est moi comme un c.. J'espère vraiment que quelqu'un peut encore la récupérer. HEELLLLLLLPPPPPPPPP. Et 20 minutes qui ne répond pas...

Ecrit par : g.b. | mercredi, 30 août 2006 14:07

@ Guy,
Tu l'as fait exprès ou quoi ?
J'étais en train de relire mon post.
Aperçu.
Hop !
Disparu.
Dommage, il était excellent et répondait au jugement empressé d'Esther sur le fait que "les journalistes sont des suiveurs et non pas de meneurs".
Il y a ceux qui ne suivent pas le troupeau des moutons dociles et dominés.
Il y ceux qui se distinguent, qui prennent le risque de se retrouver sur le carreau.
Il y a ceux qui ont "mauvaise réputation ou presse ?" dans le milieu.
Il y a ceux qui ne font pas ami-ami, qui n'ont pas leurs amitiés, leurs amours -au pluriel on en connait- dans le milieu médiatico-politique.
Il y a ceux qui sont grillés pour avoir ouvert leur gueule.
Il y a ceux qui restent, ceux qui partent ou qu'on invite à quitter le navire.
Il y a ceux qui EN ONT -homme ou femme- qui campent sur leurs positions au risque de tout perdre.
Il y a ceux qui ne sont pas des têtes d'affiche ou de liste.
Il y a ceux sur qui ont à tort de ne pas miser...
Il y a ceux qui choisissent la liberté.
Il y a ceux qui plient devant le pouvoir, le miroir, les paillettes.
Il y a ceux qui sont déterminés, qui bossent, et ceux qui n'en foutent pas une.
Il y a les piges à trois balles des uns et les salaires extravagants des autres.
Il y a la liberté d'un côté et le pouvoir de l'autre.

En fait, je n'ai plus le temps. L'autre post était mieux.
Il n'y a rien de plus vrai que le...direct.
Tu vas peut-être le récupérer ?

Ecrit par : corinne | mercredi, 30 août 2006 14:10

Recticatif
"Ceux sur qui ON a tort de ne pas miser..."
Mais ON est un CON qui s'ignore.
Il ne va pas miser sur des valeurs sûres.
ON veut une gueule, un physique pas un forcément une tête avec une cervelle en bon état de...penser.

Ecrit par : corinne | mercredi, 30 août 2006 14:15

@Corinne
c'est excellent quand même... et c'est très juste.
Merci

Ecrit par : Emmanuel | mercredi, 30 août 2006 14:16

'TAIN !!! j'ai juste rafraîchi ma page en revenant de déjeuner. J'ai regardé sur Google, ta page n'était pas encore dans le cache (la dernière date de dimanche); y a plus qu'à espérer que quelqu'un fasse une copie... Ou alors téléphoner à une connaissance, qui aurait été sur ton blog ce matin, qui serait restée sur la page, qui ne l'aurait pas rafraîchie, qui, qui, qui... de quoi mettre Paris en bouteille.
PFFFF ! NRV

Ecrit par : Phil | mercredi, 30 août 2006 14:19

C'est le comble du maître ès blog ;o))))

ps : j'aimerais bien aussi le retour de la légende de la photo en haut à droite que je kiffe grave :)

Ecrit par : carole | mercredi, 30 août 2006 14:12

Mission commentaires...

Ecrit par : g.b. | mercredi, 30 août 2006 14:20

Souvent, j'écris mes posts sous Word avant de les envoyer. Pas là. Je ne me souviens que du dernier, où je priais sèchement Zgur de ne pas me donner d'ordre (mini-débat sur Val) et invitais les gens à lire, dans le dernier Charlie - si, si - un article d'Anne-Sophie Mercier sur les vraies-fausses larmes de Jospin.

Ecrit par : Kid | mercredi, 30 août 2006 14:31

Dejà que ce blog passionnant est parfois un poil dur a suivre au vu des nombreuses references internes ( inevitables quand il y a une telle assiduité de certains) ... là ca va devenir carrément surréaliste : des commentaires sur des commentaires disparus....! je plains les nouveaux qui vont arriver aujourd'hui :))))

Désolé, j'ai rafraichi et impossible de retrouver la version pré-catastrophe

Ecrit par : Thomas | mercredi, 30 août 2006 14:34

Voilà tout est rentré dans l'ordre !!!
Merci à tous et au moment où tout a disparu, je disais donc à Jacques Adam qu'il était toujours aussi...

Ecrit par : g.b. | mercredi, 30 août 2006 14:38

Pour ma part, c'était une invitation à un grand coup de tatane dans la voie lactée pour bouger les étoiles. Je vois que ça a marché.
Les lignes de la main, c'est dix euros ;-)

Ecrit par : Fleuryval | mercredi, 30 août 2006 14:41

Je vais paraître un peu dur, mais je suis content de ce qui vous est arrivé, Guy, à la plage. Content parce que vous avez brisé l'armure, laisser remonter les émotions et accepter d'entrevoir vos failles.
Chacun accumule des choses, des histoires, du stress, des idées, des rancunes, des peurs... et puis, fasse à l'immensité immuable de la mer, tout craque, comme un besoin de se décharger un peu du poids accumulé, des tensions... et le vide ainsi créé, après le bien-être de se sentir un peu mieux et plus léger, ce vide provisoirement bienfaisant, on le remplit de suite avec des questions... on se rgearde et on se dit "tiens, finalement, qu'est ce qui me dérange ? qu'est ce qui ne fontionne pas ? "
Donc, vous venez de faire un pas supplémentaire vers la sagesse.
Il vus est arrivé beaucoup de choses qui pourraient paraître anodoines et qui sont lon de l'être : le refus de votre travail, le problème de santé, les malfaisants sur votre blogs...
Et le sentiment de se dire que tout est inutile (toujours les mêmes erreurs politiques)... à quoi bon ?
Il est temps que vous vous occupiez de vos "gros cailloux", ce que l'on doit placer en premier dans la vie... en auriez-vous oublié un ?
Ce que j'pprécie jsutement sur votre blog, ce sont vos défauts, cette énervement, cette sensibilité, ces petites failles qui fot de vous, non pas un intello pafait et qui a toujorus raison, mais un lutteur acharné qui met ses tripes sur la table, au risque d'y prendre des coups.
L'océan, moi, je suis venu le contempler à Valparaiso et si ce n'était pas si loin, je vous dirais de venir le contempler avec moi parce que je suis sûr que l'éloignement, la distance et l'isolement de votre "monde" vous apporterait encore plus. Vous êtes le bienvenu !

Ecrit par : bertranD | mercredi, 30 août 2006 14:59

@ Kid

Je ne donne d'ordre à personne.
J'ai rajouté le s'il vous plait qui manquait.
Et j'ai même mis merci.
Le billet de Guy me semble un sujet suffisant pour éviter de digresser sur Val, ce qui peut nous emmener vraiment loin. Il suffit de lire les liens que j'ai rajouté.

Et Spinoza n'y est vraiment pour rien.

@ Sébastien
Voudais-tu nous parler de Val dans ton prochain billet. Je crois que Kid en a une ENORME envie. ;0)

Zgur

Ecrit par : Zgur | mercredi, 30 août 2006 15:13

Oups : "les liens que j'ai rajoutéS. "

s'cusez !

Zgur

Ecrit par : Zgur | mercredi, 30 août 2006 15:16

OK pour dire que parler de Val serait digresser ( ce qui, soit dit en passant, est une pratique qui fait tout le charme de ce blog),
OK aussi, cependant, pour dire que les articles d'Acrim(onie)ed sont toujours aussi affligeants.

J ai conscience de ne pas faire bcp avancer le debat, mais les attaques antiVal sont devenues un tel lieu commun que bon, ca me gave.

Ecrit par : Thomas | mercredi, 30 août 2006 15:23

" je suis tombé sur ce message:"ciel mon ordi à Saint-Tropez !" Ciel mon ordi ? (...) Comment puis-je ouvrir ou fermer une fenêtre qui n'existe pas?": A.Rémond 15/07 in Marianne

Guy avez-vous amenez votre bébé requin à la mer. En général les enfants veulent leur requin en plastique pour jouer dans l'eau. Au final souvent, c'est le papa ou la maman, qui doit le dégonfler à la fin de la journée...
Bonne balnéo, dès lors.

Ecrit par : elodietoug | mercredi, 30 août 2006 15:47

@ Thomas

1) Qui aimait bien, chatie bien.

2) un dernier pour la route et après j'arrête.
Qui a écrit dans Charlie Hebdo du 17 janvier 2001 :
" Internet nous est vendu comme un réseau prétendument d'information. Mais, à part ceux qui ne l 'utilisent que pour bander, gagner en bourse et échanger du courrier électronique, qui est prêt à dépenser de l'argent à fonds perdus pour avoir son petit site personnel ? Des tarés, des maniaques, des fanatiques, des mégalomanes, des paranoïaques, des nazis, des délateurs, qui trouvent là un moyen de diffuser mondialement leurs délires, leurs haines, ou leurs obsessions. Internet, c'est la Kommandantur du monde ultra-libéral. C'est là où, sans preuve, anonymement, sous pseudonyme, on diffame, on fait naître des rumeurs, on dénonce sans aucun contrôle et en toute impunité. Vivre sous l'Occupation devait être un cauchemar. On pouvait se faire arrêter à tout moment sur dénonciation d'un voisin qui avait envoyé une lettre anonyme à la Gestapo. Internet offre à tous les collabos de la planète la jouissance impunie de faire payer aux autres leur impuissance et leur médiocrité. C'est la réalité inespérée d'un rêve pour toutes les dictatures de l'avenir."?
(l'intégrale là : http://www.chez.com/aipj/valcharliehebdo1.htm)

La Kommandantur, les collabos !
Et 2 point Godwin pour l'éditorialiste !

Alors salut, bande de "tarés, maniaques, fanatiques, mégalomanes, paranoïaques, nazis, ou délateurs" comme dit Val de nous tous.

Zgur

Ecrit par : Zgur | mercredi, 30 août 2006 16:00

@ phil

Non, je n'ai pas de caniche chez moi.
Mais j'espère bien en avoir un, un jour ! Pourquoi pas ?
Le caniche a le pelage très doux et reste souvent un compagnon de vie joyeux.

Je sais, aucun doute à avoir, le caniche n'est pas à la mode cette année.
Avec le pigeon parisien, l'animal le plus sali socialement et le plus ridiculisé.
A tel point que, si nous faisions un parallèle plus originale que le votre (mille et une fois usité), on pourrait sans mal, dire que le pigeon et le caniche sont un peu... Les racailles et les prolos du monde animal !

L'équivalent des classes populaires, quoi.

D'où ce regard dégouté de certains quand ils les croisent...
D'où cette évidente et malsaine moquerie nécessaire...

Des animaux sur lesquelles on n'oublie jamais de cracher en les associant régulièrement à toutes les médiocrités humaines possibles, comme vous venez de le faire de façon si... originale, phil...

Et c'est là tout ce qui nous sépare : Sans doute à cause de gens comme vous, j'aime les pigeons et les caniches et je n'ai aucune honte à dire que ça ne me dérangerait pas d'avoir un caniche chez moi.

Non, phil, n'ayez crainte,vous ne me rabaissez pas en utilisant cette race de chien pour tenter la ridiculisation de mon propos.

Mais plutôt que de me parler de mon fascisme qui vous échappe largement, commencez plutôt par entrevoir le votre car peut-être, commence-t-il là ?

Dans cette minuscule et ridicule histoire de caniche qui vous fait gerber... Et si oui, allez savoir où l'affaire se termine...

Ecrit par : esther | mercredi, 30 août 2006 16:14

Franchement, laisser entendre que Val pense que TOUS les internautes sont des "tarés, maniaques..." etc, en exhibant une citation de 2001... si c'est pas de l'amalgame facile, ça...

"donnez moi une phrase de n'importe qui et je le ferai pendre demain", je sais plus qui disait ça...

Ecrit par : Thomas | mercredi, 30 août 2006 16:24

J'ajoute qu'en ce qui concerne le lancement de rumeurs qu'evoque Val en janvier 2001, quand on a vu tout ce qu'on s'est fadé comme mongoliens complotistes depuis le 11 septembre, on a aussi le droit de penser que Ph. Val ne dit pas que des betises a propos d'Internet. Ce n'est pas prce qu'on papote sur un blog sympathique qu'on doit oublier qu'Internet c'est AUSSI un espace totalement delirant, ne croyez vous pas Zgur? ...

Ecrit par : Thomas | mercredi, 30 août 2006 16:29

rubrique derniere minute du site nouvel obs :

"PS

Ségolène Royal annonce la formation d'un état-major de campagne en vue de l'élection présidentielle de 2007, avec notamment comme porte-parole Arnaud Montebourg"

ca devrait pas vous laisser indifférent ça..

Ecrit par : Thomas | mercredi, 30 août 2006 16:34

@ Thomas
En 2001 du moins il le pensait.
Je ne suis ni pro-Val, ni anti-Val mais je l'ai trouvé plutôt bon et juste dans l'émission d'ORLM de la semaine dernière à laquelle il a participé.

Ecrit par : carole | mercredi, 30 août 2006 16:33

(suite @ phil)
Après tout, le fascisme est un principe qui nous façonne de fond en comble quand il se faufile par mégarde. L'air de rien...

Reston sur nos gardes donc, plutôt que de crier au loup en voyant passer l'autre dont nous ne savons rien.
N'est-il pas vrai, phil que nier son propre fascisme revient à le laisser filer partout en nous ?
C'est alors qu'il suinte bien malgré nous dans notre façon d'écrire, dans notre façon de voir le monde. Dans cette façon intime que nous avons de construire nos idées et notre pensée. Dans notre façon d'agresser l'autre aussi...

Avez-vous muselé le votre, phil plutôt que de tenter vainement de trouver le mien?

Non ?

Evidemment non. Pour cela il faudrait d'abord que vous acceptiez d'en être pétri quelque part. Ce qui ne semble pas être sur le point de vous arriver tant l'affaire chez vous paraît impossible. Et pourtant. Que serions-nous étonné de voir lequel de nous deux au fond...

Personnellement, je connais mon fascisme intérieur, en effet et je n'ai aucune honte à vivre avec.

Il est un principe qui me régule et qui m'assainit. Une part de ma construction. Le nier, le refuser reviendrait à lui laisser un passe droit.
Savoir dompter son fascisme est une qualité nécessaire. Mais pour cela, évidemment, il faut accepter de l'entrevoir pour soi.

Sur la question plus précise de la dictature puisqu'on en est là. Sâchez que contrairement à vous (soyez béni de tant de naîvetés), je me sens en plein dedans. Je ne l'espère donc pas particulièrement puisque tout est là.

La démocratie à mes yeux reste une utopie comme le communisme.
Elle n'a jamais été efficiente dans notre société. Jamais.
Un leurre qu'on nous vend pour nous faire patienter (pendant que la classe dominante se repet) depuis trop longtemps.
La démocratie est une impossibilité politique. Juste un concept marketing pour faire rêver la masse qu'on appauvrit et qu'on exploite.


L'information dans tout ça ? Un moyen comme un autre pour distraire nos contemporains en leur donnant l'illusion du savoir et l'impression d'une "conscience" en éveil.

Je le répète : ceux qui veulent savoir, maintenant savent. Ceux qui veulent agir, maintenant agissent. Les autres ne feront jamais que faire semblant de l'un ou de l'autre.
Car ces autres que vous espérez réveiller avec vos mots de journalistes sont installés et participent au système.
A ce stade de la dégénérence humaine, les jeux sont fait.

Ecrit par : esther | mercredi, 30 août 2006 16:44

A propos d’Acrimed , recommandée par le site, la lecture de cet article. Extrait :

« Il y a, depuis la guerre d’Iraq, une volonté israélo-américaine arrêtée de susciter des conflits inter-communautaires entre sunnites et chiites en Iraq comme au Liban, de prendre ainsi la Syrie en étau, et de déboucher sur la communautarisation et l’atomisation de tout le Croissant Fertile, (Palestine ou le peu qui en reste, Syrie, Liban, Iraq). Seule échapperait le royaume de Jordanie dont la famille régnante a la confiance des dirigeants sionistes depuis quatre générations de rois (Abdallah I, Talal, Hussein, Abdallah II). Tout cela permettrait enfin une domination israélienne « depuis le Nil jusqu’à l’Euphrate » tel que promis par YWH. »
(http://www.oulala.net/Portail/article.php3?id_article=2547)

Et puis ceci aussi :
« Par Kim Bredesen, Le Monde diplomatique, édition norvégienne, Oslo, juillet 2006.
Source : www.eurozine.com
Original norvégien : www.diplo.no. Traduit du norvégien en anglais par Nicole Fishlock et de l’anglais en français par Pétrus Lombard pour quibla.net.
De plus en plus les gens aux USA sont convaincus que les autorités usaméricaines dissimulent leur participation à la tragédie du 9/11. Les déclarations des témoins, estampillées confidentielles pendant plusieurs années, prouvent maintenant que la démolition contrôlée a peut-être eu lieu. Le gouvernement US avait de longue date prévu un tel incident -- comme l’indique le document de défenses républicain Reconstruction de l’Amérique de 2000. L’organisation 9/11Truth croit que les USA ont _ probablement orchestré un incident de ce genre pour justifier l’invasion de l’Irak et de l’Afghanistan, comme pour restreindre des libertés civiquees US par l’introduction du Patriot Act. »
(http://www.oulala.net/Portail/article.php3?id_article=2545)

Lecture recommandée par Acrimed ! ! ! ! !

Ecrit par : Caroll | mercredi, 30 août 2006 16:49

@ thomas

1/ Il le pensait. Vraiment.
Et je crois qu'il le pense toujours, justement parce que on trouve AUSSI sur internet tout et n'importe quoi. Mais pas UNIQUEMENT ça.
Tout ça (l'histoire de la Kommandantur ultra-libérale) pour répondre à pourquoi Charlie n'avait pas de site internet !

2/ Charlie a récidivé en 2004, je crois avec un article fielleux sur Wikipedia
(scanné là : http://leserged.online.fr/img/charliepedia.png, voir aussi des commentaires sur cet article là : http://forum.framasoft.org/viewtopic.php?t=3660)

3/ Quant au reproche sur "la citation sortie de son contexte", sachez que j'essaie de toujours donner les sources de mes citations et je vous invite à suivre le lien que j'ai mis juste en dessous de la citation.

4/ Que Val soit à ORLM montre bien qu'il a réussi son désir d'ascencion médiatique. C'est vrai qu'il n'a pas trop dit de bétises ce soir là. Mais je n'ai pas dit qu'il ne racontait QUE des conneries. Juste beaucoup, parfois, souvent, trop ...

Bon j'arrête.

Zgur

Ecrit par : Zgur | mercredi, 30 août 2006 17:06

Tiens, ce blog va peut-être enfin servir à quelque chose, et aller au-delà des discussions de comptoir qui l'animent (trop) souvent.
La rentrée, ce n'est pas seulement le livre de Guy Birenbaum, sur lequel plâne une fausse odeur de soufre et de censure, et qui trouvera un éditeur dans les jours qui viennent.
La rentrée, ce ne sont pas seulement les 683 romans que des éditeurs sont trop c... pour tous sortir en même temps, et que personne n'a le temps de lire.
La rentrée, ce sera aussi le nouveau livre de Jean Robin, qui sort aujourd'hui et dont voici une première critique + interview, sur le site de l'Observatoire du Communautarisme : www.communautarisme.net
Merci Guy pour la liberté d'expression de ton blog!

Ecrit par : Jean Robin | mercredi, 30 août 2006 17:07

Jean Robin semble confondre l'autopromotion avec la liberté d'expression.

Zgur

Ecrit par : Zgur | mercredi, 30 août 2006 17:24

Ecclésiaste 1
1.1
Paroles de l'Ecclésiaste, fils de David, roi de Jérusalem.
1.2
Vanité des vanités, dit l'Ecclésiaste, vanité des vanités, tout est vanité.
1.3
Quel avantage revient-il à l'homme de toute la peine qu'il se donne sous le soleil?
1.4
Une génération s'en va, une autre vient, et la terre subsiste toujours.
1.5
Le soleil se lève, le soleil se couche; il soupire après le lieu d'où il se lève de nouveau.
1.6
Le vent se dirige vers le midi, tourne vers le nord; puis il tourne encore, et reprend les mêmes circuits.
1.7
Tous les fleuves vont à la mer, et la mer n'est point remplie; ils continuent à aller vers le lieu où ils se dirigent.
1.8
Toutes choses sont en travail au delà de ce qu'on peut dire; l'oeil ne se rassasie pas de voir, et l'oreille ne se lasse pas d'entendre.
1.9
Ce qui a été, c'est ce qui sera, et ce qui s'est fait, c'est ce qui se fera, il n'y a rien de nouveau sous le soleil.
1.10
S'il est une chose dont on dise: Vois ceci, c'est nouveau! cette chose existait déjà dans les siècles qui nous ont précédés.
1.11
On ne se souvient pas de ce qui est ancien; et ce qui arrivera dans la suite ne laissera pas de souvenir chez ceux qui vivront plus tard.

etc.etc. la suite au
http://vargenau.free.fr/bible-segond/21.Ecclesiaste.html

Ecrit par : olivier de melgueil | mercredi, 30 août 2006 17:25

Et il n'y a que Jean Robin pour venir faire sa pub sur son bouquin sur le blog de quelqu'un qu'il n'arrête pas de décrier. Vous n'avez pas un peu le sens de l'honneur ou tout est bon pour vendre ?

Ecrit par : carole | mercredi, 30 août 2006 17:22

Carole, gaffe, vous allez reveiller le Gremlin...

Ecrit par : Thomas | mercredi, 30 août 2006 17:27

Je rends à ce blog sa dignité, à savoir de l'ouverture d'esprit et de la confrontation d'idées. Par ailleurs, je m'en sers (c'est interdit ?) pour faire la promotion du livre, seriez-vous pour les autodafés ? Enfin, je rappelle pour ceux qui l'ignoreraient ou qui l'auraient oublié que le responsable de ce blog a dit de moi que je faisais des livres pour faire de l'argent, alors que d'une part ce n'est vraiment pas le métier où on fait le plus d'argent, et d'autre part il fait exactement le même métier que moi, donc je ne vois pas du tout où est le problème (à moins que Guy Birenbaum ne soit maso, mais j'en doute fort). Bref, après les chiens de garde, le maître ?

Ecrit par : Jean Robin | mercredi, 30 août 2006 17:30

pfff, on avait dit pas d'eau avant minuit...

Ecrit par : Thomas | mercredi, 30 août 2006 17:32

si vous êtes ennuyé pour être publié, balancez votre livre sur votre blog.
Bonne route à vous

Ecrit par : gorge profonde | mercredi, 30 août 2006 17:33

encore une autre idée à propos d'une publication de votre bouquin sur le net,
faites comme ségo, un chapitre de temps en temps ..... succès médiatique garanti !

Ecrit par : gorge profonde | mercredi, 30 août 2006 17:38

Tiens JR se croit a dallas et son monde impitoyable.
Encore un éditeur qui perd du bel et bon argent!
Si j'ai tout compris ! Il lui reste 15 % du prix du livre hors taxes pour inviter à bouffer et plus si affinités!
Je compatis. Tout le monde ne peut être gillou le fou.
Attention à celui qui veut achèter JR y a Sue Ellen qui aboie

Ecrit par : martingrall | mercredi, 30 août 2006 17:52

- Zgur, chipotons un peu en disant que le "merci" et le "s'il vous plaît" ne sont arrivés que dans le deuxième message. C'est donc bien d'avoir vu que votre premier était déplaisamment comminatoire.
- Le débat sur Val a eu lieu ici, sans parler d'ailleurs, et sans résultat. Je ne vais pas le reprendre.
- Je digressais effectivement. Bon, s'il n'y avait que moi pour faire ça ici...
;-)

PS Le jugement de V... sur internet est effectivement réducteur. Mais ce qu'il dit des dérives : "sans preuve, anonymement, sous pseudonyme, on diffame, on fait naître des rumeurs, on dénonce sans aucun contrôle et en toute impunité." est fondé. Et je vais en remettre un couche avec cet extrait d'un courriel envoyé à un journaliste auteur d'un blogue, où je déplorais :
- Les copier-coller, les logorrhées interminables.
- Les textes pétris de certitudes dont on découvre, à l’examen, qu’elles carburent à la rumeur internet ou à l’autosuggestion.
Beaucoup de gens croint qu’Internet permet de se passer des journalistes qui ne seraient qu’un ramassis d’incompétents ignares et suffisants. (Vous êtes bien placé pour savoir que c’est un peu moins simpliste que ne le disent tous nos yaka-ifos !)
- Les pavés destinés à assommer et non à entrer dans le jeu complexe du débat, débat où on assume d’avance le risque de découvrir qu’on se trompe un peu ou beaucoup, qu’on ne sait pas tout, que la vérité n’est jamais univoque, (cf le bourbier du Moyen-Orient)...

Et j'ajoute, pour me faire mal voir de quelques-uns ici :
- La confusion entre un blogue et un chat MSN d'ados, où ce qui compte c'est de piapiater à perte de vue et de temps.

Ecrit par : Kid | mercredi, 30 août 2006 17:54

Carole, don't feed the gremlin !

Ecrit par : Kid | mercredi, 30 août 2006 17:55

ha vot bon maistre, a vot monsieur,
Patron y a un pas net qui au comptoir.
Pourquoi je lui donne pas d'eau!
Ha d'os

Ecrit par : martingrall | mercredi, 30 août 2006 17:56

@ Kid

Vous avez raison de chipoter.
L'écrit est bien plus violent que l'oral où les nuances de ton peuvent moduler aisément le propos. C'est pourquoi j'ai tout de suite rajouté le "s'il vous plait" qui manquait dans mon premier message.

Et laissons donc Val à ses obsessions.

Je suis totalement d'accord avec votre post-scriptum. Sous les pavés, one trouve pas souvent la plage mais les fosses septiques (hélas pas sceptiques). Je rajouterai que certains - et PAS QUE sur Internet - oublient de régulièrement se servir de leur cerveau face à des rumeurs ou des affirmations recueillies sur le net ou ailleurs. Ils ne connaissent pas http://www.hoaxbuster.com, un outil bien utile.

@ tous
Désolé d'avoir renversé de l'eau sur la boule de poils. Que personne ne lui donne plus à manger, s'il vous plait ! ;0)

Zgur

Ecrit par : Zgur | mercredi, 30 août 2006 18:26

@ Esther
Pour moi, l'information n'est pas vraiment une illusion du savoir, juste le moyen d'être un minimum au courant de la réalité locale, nationale, planètaire. Après, tout dépend où l'on va chercher l'info. Si on est assez réceptif, on arrive, dès que possible à avoir un certain recul. On est tous capables de faire la part des choses dans les médias. Je connais de plus en plus de personnes qui regardent de moins en mois le jt: non seulement, on se répète vivement mais certains sont dégoutés de toutes nouvelles lugubres.C'est alors là, que chacun interprète à sa manière, que chacun pense ce qu'il veut et heureusement, tout le monde a sa singulière conscience, il suffit de l'exploiter naturellement de façon assez efficace et subjective. C'est le principe du libre arbitre. Ce n'est pas lointain c'est notre quotidien, c'est même l'un des premier geste de la journée, allumer la radio, la tv, acheter le journal...
Vous dites que la démocratie est une utopie ( c'est ça dépend du contexte) mais la démocratie est bien réalité puisque vous vous exprimez sur ce blog et que chacun est libre de lire les commentaires de chacuns.. Certes, je vais dire une évidence, cette dernière est blindée de limites. Il y aura toujours de la censure puisqu'il en a toujours eu, s'en vraiment parfois que l'on puisse en être entièrement conscient.
Pour ce qui est la dépréciation humaine, je crois que vous employez un euphémisme, c'est sûr, tout n'est pas rose mais les gens le savent bien. Certains aiment bien faire du mal, ça a toujours exister. Les retours en arrières construise notre présent. Comme si les efforts de certains semblaient comme invisibles. Par exemple si l'on prend l'image que donne tf1 des jeunes; en effet, ça laisse à désirer. On s'étonne que les jeunes méprisent les vieux et que les vieux soient bourrés de péjugés vis-à-vis des jeunes.
Et, c'est vrai qu'en cette période électorale qui s'annonce, il se trouve que l'on se rend compte plus facilement de nos dérives et failles en surface, que l'opinion publique doit avaler tut et n'importe quoi. On nous parle en ce moment du problème de l'immagration, je crois que l'on a pas se plaindre nous ne sommes pas encore en Espagne ! J'entend des gens dirent, c'est vrai ils n'ont qu'à retourner chez eux (ça renforce par la même occasion les pensées racistes méphitiques qui se réveillent, s'assument piteusement chez certains), or quand on fait tout s'intégrer, que l'on un bon niveau scolaire. C'est archi moche d'agir ainsi, pourtant c'est le simple résultat de la fracture n/sud qui ne fait que s'aggraver, même si quelques pays sortent du lot, difficilement...
Chacun agit à sa façon, chacun pense à sa façon. Je vous assure Esther relativisez, je pense aux enfants irakiens qui naissent en ce moment, c'est sûr pour eux dans quelques années, la démocratie sera une utopie certaine. De n'importe où que l'on vienne, notre système nous protège, on conserve tacitement ce constat.

Ecrit par : elodietoug | mercredi, 30 août 2006 19:01

Pour ceux que ça intéresse :

Arnaud Montebourg , un des trois nouveaux porte-paroles de campagne de Ségolène Royal, sera demain matin jeudi 31 août à 07h50 l'invité de Jean Michel Apathie sur RTL.

Zgur

Ecrit par : Zgur | mercredi, 30 août 2006 19:53

Quand je lis Esther, je me vois jeune. Et qu’est-ce que je la trouve chiante !

Maintenant que je suis vieille et conne, les jeunes m’emmerdent. Leur soi-disant fraîcheur, qui ne cache que leur pensée monolithique dont l’aspiration suprême est de se différencier pour exister, m’inspire un ennui profond. Pourtant, je comprends le sourire des vieux lubriques séduits par la fougue désordonnée et impétueuse des jeunes canichettes de garde. Ils pardonnent tout à la jeunesse.

Pas moi.

24 ans et toujours chez ses parents, Esther qui donne des leçons aux journalistes qui vivent de leur métier.

Esther, le ticket d’entrée, il faut le payer. Le ticket d’entrée, c’est l’indépendance financière, pouvoir assumer par son travail ses besoins. Quel que soit le travail, quels que soient les besoins. Ensuite, tu pourras venir répandre ta philosophie de la vie et tes certitudes dérisoires (comme toutes les certitudes). Pas avant.
Salut Esther.

PS Carole : je sais, je suis odieuse et si je continue ainsi personne ne me répondra plus, mais tu sais quoi, Carole ?… Non, je préfère pas le dire.

Ecrit par : Sacha | mercredi, 30 août 2006 20:03

@ Sacha
Sur ce coup-là, Sacha je ne te trouve pas du tout odieuse.

Ecrit par : carole | mercredi, 30 août 2006 20:09

Guy,

Je le trouve beau ce billet du jour, tu l’auras compris. Mais dès demain, IL NE SE SERA RIEN PASSE.
Tu vas recommencer à t’NRV sur la peoplisation des politiques, les injustices de chapelle, les manquements démocratiques, l’absence de programme de Ségo, l’allégeance d’AM, la terreur de Sarko.
Et tous, nous allons recommencer à ergoter sur le socialisme qui n’existe plus, sur le TSS (tout sauf sarko), sur les conjectures (qui sera candidat du PS ? Qui sera au second tour ? Le programme socialiste n’est pas socialiste, alors qu’est-ce que c’est le socialisme ? etc.)

Et je connais déjà par cœur ceux, ici, qui étaleront leurs certitudes et ceux qui réserveront leurs doutes (une minorité malheureuse).

Le militantisme d’Anne,
Les assertions trots-kystes du père emptoire Fontenelle,
La mesure faussement posée de Carole (ou la fausse mesure posée),
L’Histoire racontée par Caroll (celle que je préfère),
Les bons conseils de vie de BertranD (touchant de générosité),
Les citations bibliques d’OdM (le cul entre deux chaises),
Les poèmes de Martin (DJ de luxe),
L’optimisme forcené de Corinne (faut-il subir un tel malheur pour être optimiste ?),
Le potager de Fleuryval,
La mort de Fulcanelli,
L’agressivité de Grabuge quand elle se réveillera (et le Darfour ?)
J’en passe…

Voilà l’histoire du DEL et tous les jours, c’est pareil et tous les jours je sais qui va dire quoi.
Pas de surprise, la routine.

C’est charmant, c’est touchant, c’est rassurant, mais surtout, bordel de merde, à quoi ça sert ?
A passer le temps, à aller au bistro, d’accord. Mais après ?
Comme dans la vie, personne ne s’écoute.
Comme dans la vie, chacun trace sa route sans se soucier de l’autre.
Et c’est normal.
Et ça ne changera pas.
La vie en petit. La vie en virtuel. Quel intérêt si c’est comme dans la vie ?

Alors, Guy, réponds-moi sincèrement, s’il te plait : est-ce que tu as vocation à tenir le comptoir ?
Est-ce qu’aujourd’hui le DEL t’apporte des réponses aux questions que tu te poses.
Est-ce qu’aujourd’hui, nous t’avons répondu ?

Je ne crois pas.

Et demain, tout recommencera comme avant.

Aujourd’hui, Guy, IL NE S’EST RIEN PASSE.

Sur ce, je vais me coucher.

Ecrit par : Sacha | mercredi, 30 août 2006 20:10

cher eloditoug
Si la démocratie, c'est juste avoir le droit à la parole sur un blog, sur un journal ou même via à livre. Alors ça ne m'intéresse pas. Parce que ça ne me suffit pas. Ca n'a rien de bien passionnant que de donner son avis sur les choses du monde qui restent absolument hors-contrôle. C'est un faux-semblant citoyen dont on se lasse.

Je refuse aussi de niveler pas par le bas, en regardant le pire ailleurs que ce soit en Irak, à Cuba... Avec cette politique du nivellement par le bas, rien ne change nul part.
Le statu quo s'entretient, on se contente de tout. L'inertie des masses.

Et je continue de penser que la surinformation dans laquelle nous baignons(non pas l'information) entretient la passivité des êtres.
La surinformation agit sur le cerveau et rend apathique. Neurasthénique. Malade en un mot.

Elle contient l'humain dans une action impossible. Dans une fausse réalité qui le dépasse et qui le déroute.
Nous ne vivons plus la politique dans un réel mais dans un savoir virtuel. La politique est quelque chose de beaucoup plus concret. C'est unn retour au réel qu'il faut. Le reste n'est que conversation de salon.

Ecrit par : esther | mercredi, 30 août 2006 20:18

Sacha, contenez-vous voyons... C'est un peu ridicule cette crise de nerf. On dirait la reine dans blanche neige.

Ecrit par : esther | mercredi, 30 août 2006 20:28

Arnaud a vendu son âme, sus à Ségolène !

Ecrit par : Lancelot | mercredi, 30 août 2006 20:38

@ Sacha
Et toi que croyais-tu trouver en lisant puis en participant au DEL ?

Ecrit par : carole | mercredi, 30 août 2006 20:37

@ Esther
D'accord la surinformation en fait ronfler plus d'un. Si la surinformation détruit notre cerveau, il faut essayer de s'auto réguler. A l'inverse, je crois que pas mal de choses sont cachées, leur contenu est subreptif, on est dans le flou assez conséquent. On oubli certains problèmes, comme la grippe aviaire, le Darfour on s'y met tout doucement, le dopage en dehors du sport...
Je trouve que vous êtes un peu excessive, d'accord on est entouré partout des médias, mais au point d'en être esclave ou d'être dans l'impossiblité de ne pas pouvoir faire abstraction des informations qui nous touchent le moins...
Je pense aussi aux problèmes dans les banlieues de novembre 05, idem, on en a trop parler, certes.Mais, c'était probablement néscessaire, plus on cache les choses, plus elles finissent par se voir dans leur phase la plus critique. Ca explose, c'est normal. Par la suite, il y a quand même du mouvement; "Assez le feu" c'est déplacé partout en France, les gens évoquaient, écrivaient sur des registres toutes les constatations les plus patentes ( surflicage, discriminations www.halde.fr, racisme...) qui n'allaient pas, faisaient part de leurs souhaits les plus concrets et désirés pour améliorer leur vie dans leur quotidienneté la plus rébarbative et difficile. Ils tentent de faire bouger à leur manière, les choses, c'est déjà ça ! Non ?
Si c'est pas de la politique du réel, des débats échangés. Soit je ne suis pas dans mon assiette ce soir, soit je vais me coucher de suite. No lo sé ?

Ecrit par : elodietoug | mercredi, 30 août 2006 21:16

24 ans et toujours chez ses parents, Esther qui donne des leçons aux journalistes qui vivent de leur métier.
---------------------------------------
C'est trop mignon ça ! Franchement, c'est chou.

Ecrit par : esther | mercredi, 30 août 2006 21:18

@ Esther ( again)
Que pensez-vous de la malinformation ?

Ecrit par : elodietoug | mercredi, 30 août 2006 21:29

Esther, le ticket d’entrée, il faut le payer. Le ticket d’entrée, c’est l’indépendance financière, pouvoir assumer par son travail ses besoins. Quel que soit le travail, quels que soient les besoins. Ensuite, tu pourras venir répandre ta philosophie de la vie et tes certitudes dérisoires (comme toutes les certitudes). Pas avant.


------------
Mais en fait, tout est drôle dans ce message ! Bravo sacha ! Vous êtes une bonne maman (en préménopause ? Ne soyez pas triste, ça fait toujours ça d'économisé sur les sh et les tampons).

Ecrit par : esther | mercredi, 30 août 2006 21:31

Esther qui parle d'Esther, je ne comprend plus rien.
Je commence à faiblir...

Ecrit par : elodietoug | mercredi, 30 août 2006 21:35

Vous êtes droguée edetoug ?

Ecrit par : esther | mercredi, 30 août 2006 21:37

@Esther

navré d'y aller moi aussi de mon couplet, mais à trop disperser sa rage, on disperse son énergie. Gardez-là pour des choses constructives. Et je vous dis ça affectueusement (en dépit du fait que vous m'ayez traité de suiveur dominé ;-))

Ecrit par : Emmanuel | mercredi, 30 août 2006 21:40

attention on s'éloigne, ça devient scato...

Ecrit par : elodietoug | mercredi, 30 août 2006 21:43

Je voulais dire: on épuise son énergie

Ecrit par : Emmanuel | mercredi, 30 août 2006 21:44

@ Esther : bof, deux longues notes pour m'expliquer que je suis un fasciste qui s'ignore. Fallait pas, c'est trop. Une précision : c'est juste à l'opposé de mon éthique de vie, de celle que j'essaie de transmettre à mes enfants.
Tout celà pour ne pas me répondre sur cette phrase indigne ou insensée : "Pour espérer le changement, il faut annoncer le silence. Et l'imposer de gré ou de force dans les foyers. "....

Une petite phrase définitive qui ne masque pas vos velléités autoritaires. A 24 ans on commence à savoir ce qu'on raconte, non ? Je ne vous laisse pas le bénéfice de l'âge, trop facile.

Le problème Esther c'est que c'est juste affligeant de vous lire, creux et affligeant.

Ecrit par : Phil | mercredi, 30 août 2006 21:45

Et maintenant Emmanuel dans le rôle du papa ? Je suis gatée ce soir. Comment aurais-je pu savoir que vous étiez dans le journalisme ? Si j'avais su, JAMAIS je n'aurais écrit de telles choses sur cette belle et noble profession qui chaque jour enchante nos vies...

Ecrit par : esther | mercredi, 30 août 2006 21:49

Sacha, j'te kiffe!!!!
La description que tu fais du DEL fait penser au bistrot du bébête show...
(avec Guy en Jean Roucas? ;-)

Ecrit par : David | mercredi, 30 août 2006 21:50

Le problème Esther c'est que c'est juste affligeant de vous lire, creux et affligeant.

----------

je ne peux pas en dire autant de vous. Malheureusement dans la masse de commentaire, je ne vous ai jamais remarqué. Sans doute trop de pertinence m'aura aveuglé pour que je passe à coté d'une pensée si bien... finie.

Ecrit par : esther | mercredi, 30 août 2006 21:53

@Esther
"Dans le rôle du papa": tordant...
Entendons-nous bien: je me moque pas mal de votre opinion sur le journalisme. Contrairement à ce que vous pensez, pas mal d'entre nous ne vous ont pas attendu pour exercer leur métier avec un minimum d'autocritique (relisez plutôt le post très juste de Corinne a 14h10).
Bref. Le sens de mon message était: ne gaspillez pas votre rage contre des gens qui vous sont à priori plutôt bienveillant (quoi que de moins en moins vu votre merveilleux travail de sape)

Ecrit par : Emmanuel | mercredi, 30 août 2006 21:55

@ esther : vous prenez quoi comme substances ? méthadone ? subutex ? héro ? champis ? acide ? LSD ?

Ecrit par : Lancelot | mercredi, 30 août 2006 21:56

@ elodietoug : "Esther qui parle d'Esther, je ne comprend plus rien.
Je commence à faiblir..."
Mais non, tu viens juste de comprendre : il n'y a qu'Esther qui intéresse Esther... sans intérêt, vais me coucher aussi tiens.

Ecrit par : Phil | mercredi, 30 août 2006 21:57

Bref. Le sens de mon message était: ne gaspillez pas votre rage contre des gens qui vous sont à priori plutôt bienveillant (quoi que de moins en moins vu votre merveilleux travail de sape)
-----------------

des gens bienveillants ? Et où voyez vous des gens bienveillants ici ?

Ecrit par : esther | mercredi, 30 août 2006 21:59

@ Esther

No comment. On se reparle quand vous aurez terminé votre crise d'adolescence.

Ecrit par : Emmanuel | mercredi, 30 août 2006 22:01

@ esther
"Pour espérer le changement, il faut annoncer le silence. Et l'imposer de gré ou de force dans les foyers. "

Pour cette phrase, je vous dédie la chanson suivante de Didier Super que j'ai découvert récemment. Je trouve qu'elle vous va comme un gant :

""[intro :]
Cette chanson, c'est une chanson pour tout ceux qui pensent que le monde sans les méchants, sans le mal, sans l'égoisme et sans la cruauté, le monde serait mieux.

Aujourd'hui moi j'ai fais le rêve
D'une humanité
Plus humaine, sans haine
Et sans méchanceté.

Une humanité moins pourrie
Où seulement les gens gentils seraient acceuillis
Une humanité plus pure
Où les gens méchant auraient la vie dure.

Parce que je sais pas vous, mais moi les gens méchants,
Ils m'foutent les boules
Et si tu regarde bien,
Rien qu'a leur gueule ça se voit qu'il sont pas nets.
Et plus ça va et moins je supporte de les voir passer devant chez moi.

Et s'ils veulent pas comprendre j'ai des solutions:
La déportation pour tout ces enculés d'intolérents
Et les chambres à gaz, pour tout ces fumiers de racistes
Et on réalume les four pour y mettre tout ces sales cons de fascistes.

Et tout ceux qui veulent pas comprendre je les bute!""

in Didier Super " Mieux vaut en rire que de s'en foutre"
voir sur http://www.didiersuper.com/


Il ya aurait aussi "Petit caniche , Peluche pour vieux" ou " Arrête de t'la péter" mais je les réserve pour une autre fois.

Allez, bonne nuit !

Zgur

Ecrit par : Zgur | mercredi, 30 août 2006 22:01

Je ne vois que de la grossierté de commerçants.

Ecrit par : esther | mercredi, 30 août 2006 22:04

OMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMM

Ecrit par : om | mercredi, 30 août 2006 22:04

@ esther : ça y est, vous vous êtes trouvé un ami en la personne de "om" ... l'ambulance viendra vous chercher pour les noces.

Ecrit par : Lancelot | mercredi, 30 août 2006 22:05

et des conneries de potaches à deux balles.

Ecrit par : esther | mercredi, 30 août 2006 22:06

@Zgur
Didiersuper! voila un artiste d'avant-garde!
Il en a une autre intitulée "y'en a marre des pauvres"
Il explique que les pauvres sont idiots : quand il jouent au loto ils refléchissent même pas à ce qu'ils cochent...

Ecrit par : David | mercredi, 30 août 2006 22:06

domaines d'extension des dépressifs. Ce blog est ded.

Ecrit par : esther | mercredi, 30 août 2006 22:08

@ Esther

Moi qui m'applique à mettre un e majuscule à votre prénom ou pseudo, vous déformez mon prénon, elodietoug. En vérité, je suis plutot Elodie Tougard mais je deteste le ard...

Pour ce qui en est de la drogue. Je ne peux pas en avoir. Je n'ai pas assez d'argent pour m'en payer. Vous savez les temps sont très durs. J' ai même été dans l'obligation de vendre mon C.Civil bleu 2006...

Ecrit par : elodietoug | mercredi, 30 août 2006 22:13

@Esther
Vous voyez mal, et vous faîtes ch... le monde.

Ecrit par : Emmanuel | mercredi, 30 août 2006 22:13

domaine d'extension des cons.

Ecrit par : esther | mercredi, 30 août 2006 22:14

et des beaufs.

Ecrit par : esther | mercredi, 30 août 2006 22:14

et puis aussi des ploucs.

Ecrit par : esther | mercredi, 30 août 2006 22:15

OMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMM

Ecrit par : om | mercredi, 30 août 2006 22:15

Ah l'humour, toujours l'humour ...

Vous devenez grossière, Esther !

Bonne nuit

Zgur

Ecrit par : Zgur | mercredi, 30 août 2006 22:16

C.Civil bleu 2006...

c'est quoi ça ?
Pour la drogue, on est en france n'importe quel médecin remboursé pourra vous en fournir gratuitement.

Ecrit par : esther | mercredi, 30 août 2006 22:17

Esther
contactez in emergency une pharmaçie de garde ou faites un tour sur vulgaris medical ! Ne je sais pas moi, buvez une infusion nuit tranquille...

Ecrit par : elodietoug | mercredi, 30 août 2006 22:18

à sgur

tous ces mots sont dans le dictionnaire.
Quand à être grossière, croyez-moi sur parole, j'en suis loin. Vous voulez un échantillon gratuit de mes grossiertés possibles ? j'en ai pas mal qui traîne sur internet dans certains blogs de droite.

Ecrit par : esther | mercredi, 30 août 2006 22:19

attention Esther! C'est celui qui dit qui est!

Ecrit par : David | mercredi, 30 août 2006 22:20

Esther

Napoléon bien sûr, je vous dis que je sius ruinnée à vie, j'ai du le vendre à un étudiant en Droit. Sinon j'adore mon médecin, c'est Patrick Lalizel à Saint des Groseillers !

Ecrit par : elodietoug | mercredi, 30 août 2006 22:22

Qu'est-ce qui se passe là-dedans?
Le niveau intellectuel du DEL baisse!
On va encore dire à Guy que les commentaires du DEL sont nases,
comme ça s'est produit hier à deux reprises...
Allez hop! On arrête de déprimer!

Ecrit par : delphine | mercredi, 30 août 2006 22:22

merci Delphine ...

Ecrit par : Lancelot | mercredi, 30 août 2006 22:25

Esther
Je fini par écrire n'importe quoi; j'habite à St Georges des Groseillers. Je vous recommande le spectacle de François Morel, il est de ce bled

Ecrit par : elodietougard | mercredi, 30 août 2006 22:25

@ Delphine et ancelot

Le sujet de départ était la surinformation mais on a complètement dérivé, Esther écrit n'importe quoi du coup je fais de même...
Mais si vous avez un sujet pertinent, proposez le moi, je ne demande que ça ?

Ecrit par : elodietoug | mercredi, 30 août 2006 22:30

élodie
La surinformation comme élaboration de bouc émissaire

Ecrit par : om | mercredi, 30 août 2006 22:35

@ elodietoug : ça vous botterait un jour de se faire une rencontre des squatteurs du DEL ? genre une bouffe dans un ptit resto

Ecrit par : Lancelot | mercredi, 30 août 2006 22:35

Esther
Avez-vous un débat à proposer sinon...

Ecrit par : elodietoug | mercredi, 30 août 2006 22:35

Euh, il y a un sujet pertinent tout en haut de la plage ;0)

Zgur

Ecrit par : Zgur | mercredi, 30 août 2006 22:35

La surinformation en soi, ça n'est pas un mauvais sujet.

Ecrit par : Emmanuel | mercredi, 30 août 2006 22:35

en quoi peut-on être surinformé ? l'information et la surinformation ne sont-ils pas les bienfaits de la démocratie ? ne permettent-ils pas en même temps de noyer les vrais informations ? ce pour quoi on se battait deviendra-t-il le moyen de lobotomiser les populations et de retourner à la dictature ?

Ecrit par : Lancelot | mercredi, 30 août 2006 22:42

Esther
Je vous aime, de plus en plus....

Ecrit par : olivier de melgueil | mercredi, 30 août 2006 22:43

OM
Quoi ? Puisque je vous dis que c'était le sujet initial de Esther de chez esther .

Lancelot
ça dépend: où/quand/quoi ( j'abhorre la viande)

Ecrit par : elodietoug | mercredi, 30 août 2006 22:44

@ elodietoug : à paris ? en septembre ? je connais un super resto végétarien à paris !

Ecrit par : Lancelot | mercredi, 30 août 2006 22:45

@Om
à y regarder de près, le bouc émissaire s'est élaboré tout seul en l'occurence...

Ecrit par : Emmanuel | mercredi, 30 août 2006 22:46

elodie de toug

vous êtes plutot du genre pute ? Ou plutot du genre faillote cogénitale ? (les deux sont possibles, je vous l'accorde).

Ecrit par : esther | mercredi, 30 août 2006 22:46

@Lancelot
est s'il y avait un peu de vrai dans tout cela?

Ecrit par : Emmanuel | mercredi, 30 août 2006 22:47

@ esther : comme dirait mon pote Ball' : "je vous demande de vous arrêter" !

Ecrit par : Lancelot | mercredi, 30 août 2006 22:47

Le sujet je crois c'est la déprim générale
qui se décline et s'exprime en joutes verbales

Ecrit par : om | mercredi, 30 août 2006 22:50

@ Emmanuel : je le pense vraiment ! pour moi, on nous gave d'information pour nous formater, nous faire penser que nous sommes de plus en plus érudits, mais que cela permet de ne pas dire ce qui est important !

ça me rappelle un des intervenant de Fouras qui disait que l'on nous habitue au capitalisme, que le vocabulaire évolue, sans que l'on s'en rende compte. par ex : la Bourse. Tous les JT, toutes les TV, tous les flashes d'infos parlent du cours de la bourse. Or : ceux qui ont des actions ne se contentent pas de ce genre d'information et s'en foutent réellement, les autres qui n'en ont pas ne l'écoute pas. Ce genre "d'informations" permet juste de s'habituer au fait que nous vivons dans un monde capitaliste.

Ecrit par : Lancelot | mercredi, 30 août 2006 22:51

il était bien le billet - et voilà.. dommage - c'est la rentrée. Je trouve que la proposition de Bertrand n'était pas mal, mais que deviendrions nous sans le D E L ?

Ecrit par : brigetoun | mercredi, 30 août 2006 22:51

Et bien je m'épuise, je m'en vais.
Je vais sur blog d'un ex camarade de lycée, son père est le boss de l'Huma. (stevenlehyaric.skybog.com )
J'espère que Guy c'est bien reposé à la plage et que le vent n'était pas trop du nord...

Ecrit par : elodietoug | mercredi, 30 août 2006 22:51

elodi de toug
Vous êtes très pauvre ? Il y a donc dans ce monde une vraie justice ! Vous ne seriez pas laide en plus de tout ça ? ca serait drôle.

Ecrit par : esther | mercredi, 30 août 2006 22:51

Oui c'est ça, allez retrouver votre fils à papa. Moi je suis en pleine forme. A qui le tour ?

Ecrit par : esther | mercredi, 30 août 2006 22:55

La jouissance sublime: faire l'économie de la séduction....esther..

Ecrit par : olivier de melgueil | mercredi, 30 août 2006 22:58

@ Esther
Décidement ça va pas fort. Il me pose une ? Je répond quoi !
Et si j'aime pas la viande c'est mon problème depuis toujours. Je suis comme ma mère orthorexique.
Pute, ça va pas ?. Mais c'est pourquoi se marier pour divorcer

@ lancelot
je ne suis pas de Paris et je reprend l'école dans 2 jours... :(

Ecrit par : elodietoug | mercredi, 30 août 2006 22:59

@ olivier : on va se battre pour esther, mais attention il faut la dresser au fouet (ce sont juste les préliminaires, je vous préviens)

@ elodie : compliqué en effet, sinon on peut se faire tous un ciné le même jour, et en débattre tous ensemble le soir ...

Ecrit par : Lancelot | mercredi, 30 août 2006 23:01

@Lancelot
je ne sais pas si le mal qui nous ronge a gagné du terrain à ce point. Sincèrement, je n'en suis pas sûr, mais je ne suis pas dans le secret de ceux qui fabriquent un média et forgent son idéologie. Je crois que MacLuhan avait décrit tout ça dans son bouquin sur les mass medias mais honnêtement je ne l'ai jamais lu assez attentivement. Je préfère donc garder une part de naïveté. En revanche, ce que je connais moi s'appelle: habitudes, paresse intellectuelle, manque de temps, de moyens, de management digne de ce nom etc... Et c'est déjà un peu effrayant en soi. Les médias sont un filtre. Mais la masse d'informations qu'ils reçoivent eux-même est énorme. Et je crois que pas plus que le grand public, ils ne sont armés pour trier et digérer cette masse d'informations. Et pendant ce temps là effectivement, d'autres... s'amusent.
C'est pas trop embrouillé, là?

Ecrit par : Emmanuel | mercredi, 30 août 2006 23:02

esther
en effet je suis très moche.
Pour le fils à papa arrêtez un peu il est aussi adorabe que son père.

Ecrit par : etoug | mercredi, 30 août 2006 23:02

@Olivier

"faire l'économie de la séduction"??? Vous me sciez :-)

Ecrit par : Emmanuel | mercredi, 30 août 2006 23:04

Esther
vous pouvez laisser un commentaire à SLH, il sera ravi, il n'en a pas beaucoup !!!

Ecrit par : elodietoug | mercredi, 30 août 2006 23:05

Lancelot
Que les pères Fouras poussent des cris d'orfraie à la simple idée du capitalisme me laisse sceptique.

Ecrit par : olivier de melgueil | mercredi, 30 août 2006 23:06

@ Emmanuel
moui, Mac Luhan n'est pas très haut dans mon estime, notamment à cause de ses discours moralisateurs sur la musique, mais passons ...
je pense que l'information est un des principaux outils du pouvoir (je ne raconte rien de sensationnel) : ceux qui détiennent l'information peuvent avoir le pouvoir. Regardez le JT de 13h de TF1 (énormément regardé, et unique moyen d'information de certains de nos concitoyens), regardez les gratuits ramassis de dépêche AFP sans intérêt. A côté, les Bilderberg & cie ...

Ecrit par : Lancelot | mercredi, 30 août 2006 23:08

...

Ecrit par : g.b. | mercredi, 30 août 2006 23:09

@ elodie de tour
"Pour le fils à papa arrêtez un peu il est aussi adorabe que son père."
--------------------------------

Bien sûr, attendez que je traduise avec vos valeurs :
vous voulez dire par là que vous avez tout intérêt à le failloter car son père tient un journal ?
Ca n'use pas trop la langue de lêcher si souvent les gens qui ont des relations ?

Ecrit par : esther | mercredi, 30 août 2006 23:09

@ olivier, je ne suis pas un de ses "pères" ...

Ecrit par : Lancelot | mercredi, 30 août 2006 23:10

esther
le débat initial n'a resurgis, je vais utiliser mon elmex. A demain :(
Vous me décevez. Dommage, it's the life :(

Ecrit par : elodietoug | mercredi, 30 août 2006 23:10

@ gb : il vit le DEL : la "chose" dépasse son créateur (meuh nan, je parle pas de Ségo et de Flamby)

Ecrit par : Lancelot | mercredi, 30 août 2006 23:11

@Lancelot
je pense que vous avez raison, mais pas trop quand même j'espère. Ou alors je change de métier.

Ecrit par : Emmanuel | mercredi, 30 août 2006 23:13

à elodietoug,

Moi vous ne me décevez pas. Je vous ai de suite trouvé particulièrement conne et à coté de la plaque. Bonjour chez vous.

Ecrit par : esther | mercredi, 30 août 2006 23:16

@ Emmanuel : vous faites quoi, si ce n'est pas indiscret ?

Ecrit par : Lancelot | mercredi, 30 août 2006 23:16

esther (c'est la der des der)

pas du tout. Si vous voulez tout savoir. J'était avec lui en 1 et term STG( ex stt) à saint thomas d'aquin à flers de l'orne en basse normandie. Il était sport étude.
Vous voulez savoir si j'ai le bac. Je l'ai eu de justesse ( 6 en philo et maths, 19 en géo...)
Au revoir...
Je suis décu de vous esther, guy doit être décu de moi j'ai pourtant tenté de relancer un débat.en vain...

Ecrit par : elodietoug | mercredi, 30 août 2006 23:17

@Lancelot
ben, journaliste

Ecrit par : Emmanuel | mercredi, 30 août 2006 23:18

La France est sur une pentification vertueuse",
de et avec Gérard Larcher, ministre délégué au travail

Ca va êttre du très grand spectacle, les pré électorales

Ecrit par : martingrall | mercredi, 30 août 2006 23:21

Lancelot
Un type qui aime le film "Starship troppers" et qui écoute Mistinguette mérite d'être connu. Je peux t'appeler Fiston ?

Elodie
vous êtes trop sympa...^Pratiquez de temps en temps "l'économie de la séduction" C'est si bon....

Ecrit par : olivier de melgueil | mercredi, 30 août 2006 23:21

Et ça passe où?

Ecrit par : Emmanuel | mercredi, 30 août 2006 23:21

Monsieur Grall
Content de vous lire...

Ecrit par : olivier de melgueil | mercredi, 30 août 2006 23:23

@ Emmanuel (alias papounet) : pas chez TF1, j'espère ?

Ecrit par : Lancelot | mercredi, 30 août 2006 23:23

esther

conne? merci beaucoup. ça va crescendo dites donc ?
je vais vous censurer, si vous avez d'autres injures n'hésitez surtout pas.
Je ne supporte pas de me faire traiter de n'importe quoi.
Je vais téléphoner chez les policiers de flers.
Heureusement j'ai eu une bonne éducation sinon... Merci maman je t'aime :)

Ecrit par : elodietoug | mercredi, 30 août 2006 23:23

@
Non, pas TF1.
(papounet c'est pas moi vous avez lu trop vite :-))

Ecrit par : Emmanuel | mercredi, 30 août 2006 23:26

Je suis décu de vous esther, guy doit être décu de moi j'ai pourtant tenté de relancer un débat.en vain...`
-----------
Ne vous inquiétez pas : personne n'est déçu de vous. Quant à votre vie elle ne m'intéresse pas. Prenez un journal intime si vous avez besoin de vous confier.

Ecrit par : esther | mercredi, 30 août 2006 23:26

@Lancelot

pardon pour l'absence de prénom sur le commentaire précédent, involontaire.

Ecrit par : Emmanuel | mercredi, 30 août 2006 23:26

esther
c'est ça bonjour chez vous ( in dem vivere mulieris ergo stolidus/ magnum servus...)
Petite insulte en langue ancienne. allez traduisez maintenant. ah ah ah...

Ecrit par : elodietoug | mercredi, 30 août 2006 23:28

Sacha et Zgur sont partis se coucher semble-t-il. Merci à Sacha d'avoir relancé le débat qui était un peu calme.
@ Élodie
Le fils du boss de L'Huma est un cycliste pro? C'est louche.
@Emmanuel
Tu crois vraiment que c'est le Management qui va sauver le journalisme?
@ Olivier et Lancelot
On sent qu'août touche à sa fin. Les derniers feux de l'été?
@ Esther
Quelle forme!

Ecrit par : Benedetto | mercredi, 30 août 2006 23:29

@Esther

je ne suis aucunement habilité à faire la police ici, mais permetttez-moi quand même de vous dire que votre petit numéro d'adolescente révoltée à deux balles perso ça me fatigue. La provoc, c'est bien quand on a du talent. Vous devriez aller dans votre chambre fumer une marlboro menthol en écoutant nirvana.

Ecrit par : Emmanuel | mercredi, 30 août 2006 23:29

Perso, c'est perso…

Ecrit par : Benedetto | mercredi, 30 août 2006 23:30

@Benedetto
entre autres, oui.

Ecrit par : Emmanuel | mercredi, 30 août 2006 23:30

esther, vous feriez tellement mieux d'écrire... Vraiment.

Ecrit par : g.b. | mercredi, 30 août 2006 23:32

esther

votre vie est aussi ordinaire que la mienne...

Ecrit par : elodietoug | mercredi, 30 août 2006 23:32

@ Emmanuel, oups, je suis trop rapide, désolé. Je peux vous appeller comment ?

@ Olivier : désolé papounet, je vous ai confondu avec JP Pernaut ;-)

Ecrit par : Lancelot | mercredi, 30 août 2006 23:34

@ Emmanuel
C'est quand même un mot qui fait un peu froid dans le dos, non… ? Je ne sais pas…

Ecrit par : Benedetto | mercredi, 30 août 2006 23:34

C'est ça bonjour chez vous ( in dem vivere mulieris ergo stolidus/ magnum servus...)
Petite insulte en langue ancienne. allez traduisez maintenant. ah ah ah...
--------------
hahaha. MDR. Je suis baba devant tant de savoir ! Une vraie blague cette fille.

Ecrit par : esther | mercredi, 30 août 2006 23:37

@Benedetto,
ça dépend dans quel sens on l'emploie. Je veux dire que toute information est le fruit d'une réflexion verticale et que si cette réflexion incluait comme ça devrait être le cas tous les maillons de la chaîne, on publierait ou diffuserait un peu moins de conneries et/ou d'eau tiède.

@Lancelot
chais pas... Emmanuel, ça vous va pas?

Ecrit par : Emmanuel | mercredi, 30 août 2006 23:37

Esther est-elle la fille cachée de Christine Angot ?

Ecrit par : Triple R™ | mercredi, 30 août 2006 23:38

tiens Rémy, te voilà ;-)

Ecrit par : Lancelot | mercredi, 30 août 2006 23:39

@ Emmanuel : j'ai bien les ptits noms ;-) Manu ? PPDA ?

Ecrit par : Lancelot | mercredi, 30 août 2006 23:40

BENEDETTO !!!

SLH voulait devenir pro mais il ne veut pas disparaitre à l'àge de 48/50 ans.
Il est assez lucide pour ce rendre compte du danger.
C'est un passionné de vélo, l'hiver il s'entraine à fond et l'été dernier il a couru chez lui en bretagne. Il adore laurence leboucher qui a fait ses preuves dans le même lycée, il vénère son taux de mg 7 %. Je ne sais pas comment elle tient à ce rytme je fais un malaise

Ecrit par : elodietoug | mercredi, 30 août 2006 23:40

@ benedetto
quel est votre prénom s'il vous plaît ? merci.

Ecrit par : elodietoug | mercredi, 30 août 2006 23:43

@ Emmanuel
Pour moi management signifie habituellement pouvoir et inégalité (vertical…), argent. Ce qui devrait être le cas ne l'est pas le plus souvent dans cette configuration. Qui dirige qui?

Ecrit par : Benedetto | mercredi, 30 août 2006 23:43

de l'economie de la séduction à l'inflation d'agressivité...
Je parle le JP GAILLARD maintenant!

Ecrit par : olivier de melgueil | mercredi, 30 août 2006 23:45

@Benedetto
sincèrement, je ne suis pas armé pour répondre à cette question.

@Lancelot
hé ho et pourquoi pas charles villeneuve tant que vous y êtes. faut pas pousser mémé... :-)

Ecrit par : Emmanuel | mercredi, 30 août 2006 23:45

benedetto

en 6 lettres ?

Ecrit par : elodietoug | mercredi, 30 août 2006 23:45

je ne suis aucunement habilité à faire la police ici, mais permetttez-moi quand même de vous dire que votre petit numéro d'adolescente révoltée à deux balles perso ça me fatigue. La provoc, c'est bien quand on a du talent. Vous devriez aller dans votre chambre fumer une marlboro menthol en écoutant nirvana.
----------
Emanuel, quel autorité ! je suis pantoise. Trois "t" à permettez ! je me tais alors. Ca doit être sérieusement serieux.
Et donc vous êtes journaliste ? Pas trop humiliant comme boulot ?

Ecrit par : esther | mercredi, 30 août 2006 23:47

@ olivier, ah nan papa, me dis pas que t'es JP !!

@ Emmanuel : OK (dédicace à tonton) Charles ;-)

Ecrit par : Lancelot | mercredi, 30 août 2006 23:47

"il vénère son taux de mg 7 %"

Hou là! Je ne comprends pas. À ma grande honte, je ne connais même pas laurence leboucher. SLH a dû cotoyer le dopage. Pense-t-il que c'est inévitable pour un pro?

Sinon, mon prénom, c'est Thomas.

Ecrit par : Benedetto | mercredi, 30 août 2006 23:47

@Esther
pattthétttique...

Ecrit par : Emmanuel | mercredi, 30 août 2006 23:48

benedetto
est-ce ça commence par un J

Ecrit par : elodietoug | mercredi, 30 août 2006 23:50

@Élodie
en 6 lettres ?
?

Ecrit par : Benedetto | mercredi, 30 août 2006 23:51

Fiston,
T'es fatigué, tu confonds tout.....

Ecrit par : olivier de melgueil | mercredi, 30 août 2006 23:53

@Esther
pattthétttique...
-----------------
Votre vie ?

Ecrit par : esther | mercredi, 30 août 2006 23:54

MG: mutuelle général
non, matière grasse. Mais c'est comme ça j'adore le chocolat je suis un peu au dessus de ce taux. Mon médecin m'aurait fait la leçon

Ecrit par : elodietoug | mercredi, 30 août 2006 23:54

@ g.b.
Mais Esther écrit déjà… Que penses-tu ( je me permets de te tutoyer) qu'elle devrait écrire? Du roman? C'est ce que je pense. Ou des analyses sur la société, etc.

Ecrit par : Benedetto | mercredi, 30 août 2006 23:56

@Esther

vous devriez vraiment mettre la pédale douce.

Ecrit par : Emmanuel | mercredi, 30 août 2006 23:57

@Élodie
Tu es à quel taux de mg si ce n'est pas indiscret (surréaliste ce soir)?

Ecrit par : Benedetto | mercredi, 30 août 2006 23:58

benedetto

bon c'est vrai l. leboucher n'est plus très jeune mais elle se débrouille encore !

Ecrit par : elodietoug | mercredi, 30 août 2006 23:59

je confonds quoi papa ?

Ecrit par : Lancelot | mercredi, 30 août 2006 23:59

@ Rémy Triple R

Tu ne nous dis pas sur ton blog ce que tu penses du compte-rendu de la table-ronde du Medef sur les jeunes générations que tu nous donnes à lire. Je sais pour l'avoir déjà entendu que le professeur à HEC a dû largement inspirer l'essentiel.

J'ai fait le C-R d'une de ses conf il y a quelques mois, je vois qu'il ne se renouvelle guère... évidemment ce mec enseigne aussi l'art de l'intox dans une école de Défense... comme c'est étonnant.

Perso, je ne supporte pas ses pseudo enquêtes Corporate faites uniquement pour flatter les "tendances" que les grandes entreprises veulent voir émerger ou conforter, pour asseoir leur "business référentiel" en somme. Surtout quand on connaît les méthodes d'entretiens sur le terrain de ces grands chercheurs en sciences sociales. C'est vraiment se foutre du monde. Dans le cas de cette enquête, je peux vous assurer que c'est n'importe quoi.

Mais ça rapporte, alors... c'est que ça doit être vrai.

Ecrit par : Anne | jeudi, 31 août 2006 00:00

@ Olivier
De l'amour inconditionnel au retrait diplomatique…

Ecrit par : Benedetto | jeudi, 31 août 2006 00:02

@ Olivier
De l'amour inconditionnel au retrait diplomatique…

Ecrit par : Benedetto | jeudi, 31 août 2006 00:02

@ emmanuel,
Vous n'arrivez donc jamais à vous dérider ? C'est un peu sot comme attitude. Vous voilà très agressif pour trois fois rien.
Je ne vous ai rien fait. Du moins pas plus que vous ne faites. Je n'ai pas le droit de ne pas aimer les journalistes mais de vous aimer quand même ? C'est un métier qui vous plait tant que ça ? Ca n'est pas un peu ennuyeux ? Je veux dire, dans ce monde là, tout le monde n'a pas la vie de tintin. C'est bien connu.

Ecrit par : esther | jeudi, 31 août 2006 00:02

@ Anne, ma soeur : un gros bisoux avec d'aller au dodo !

Ecrit par : Lancelot | jeudi, 31 août 2006 00:04

benedetto

ça va pas ? Je dois être dans être dans les normes de l'Oms. Ma mère m'appris à manger 3 repas équilibrés+ un gouter.
Si on fait du sport, il faut manger 3 heures avant. Après l'effort bien boire du Powerade, et manger 3 heures après. Et bien sûr quelques petits étirements. Sinon on peut alterner les sport mais c'est mieux d'avir un coach. sinon adhérer à elite fitness à deauville ou à neuilly.

Ecrit par : elodietoug | jeudi, 31 août 2006 00:06

@ Élodie
Toujours plus jeune que Jeannie Longo, qui ne doit pas être loin des fatidiques 48 ans…

Ecrit par : Benedetto | jeudi, 31 août 2006 00:06

@ Lancelot

T'as fait ta note, Chaton ? Toujours mal à la tête ?

Ecrit par : Anne | jeudi, 31 août 2006 00:07

esther
au lit, et la traduction...

Ecrit par : elodietoug | jeudi, 31 août 2006 00:08

Il y a beaucoup de mères ici. Un matriarcat ?

Ecrit par : esther | jeudi, 31 août 2006 00:10

@Esther

que les gens, et vous, aimiez ou pas les journalistes, ça n'est pas mon problème. Je suis intervenu en tant que tel parce que ce débat concernait des questions qui me touchent (qui nous touchent tous!) et auxquelles je tente de réfléchir chaque jour, et encore plus à mesure que les élections approchent. Maintenant, rassurez-vous, j'ai une vie tout sauf inintéressante, et le soir quand je rentre, je suis encore assez lucide pour débrancher. Alors cessons de parler de mon métier si vous le voulez bien.

Ecrit par : Emmanuel | jeudi, 31 août 2006 00:12

benedetto

c'est sûr: respect existentiels à Jeannie ( même si je l'aime moins chez Drucker)

Ecrit par : elodietoug | jeudi, 31 août 2006 00:12

@ Anne, ma soeur : ma note, je la sors demain : elle est écrite, mais la flemme de me relire (trop nase). Mal de crâne : soigné (ou presque) au Prontalgine et au Calva ;-)

(check tes mails)

Ecrit par : Lancelot | jeudi, 31 août 2006 00:13

@Élodie
Tu penses que Jeannie se drogue?

Ecrit par : Benedetto | jeudi, 31 août 2006 00:15

esther
vous allez avoir du mal à vous reveiller demain matin. je m'en fiche moi je n'ai pas besoin d'un grand sommeil .

Ecrit par : elodietoug | jeudi, 31 août 2006 00:16

esther
au lit, et la traduction...
Ecrit par : elodietoug

--------
Oui je quitte le pays d'ailleurs. Pour la traduction latine, demandez plutôt à votre mère. Je suis sure qu'elle se fera un plaisir d'étaler sa science. Car vous tenez ça d'elle n'est-ce pas ?

Ecrit par : esther | jeudi, 31 août 2006 00:17

benedetto
elle fait ce qu'elle veut avec sa conscience. Je ne suis pas dans ses pensées...

Ecrit par : elodietoug | jeudi, 31 août 2006 00:18

@Lancelot
si je peux me permettre, blanc sur fond noir ça fait un peu mal aux yeux.

Ecrit par : Emmanuel | jeudi, 31 août 2006 00:19

Fiston
"Rénover maintenant" voila qui sonne comme un slogan vantant un produit d'entretien pour vieux fauteuil en cuir.
De ceux dans lesquels plusieurs générations se sont déjà vautrées.
Ou un fauteuil CLUB...
Benedetto ;-)

Ecrit par : olivier de melgueil | jeudi, 31 août 2006 00:21

@ Emmanuel : merci pour l'avis, malheureusement moi je trouve ça très bien, class et sobre, et quelle que soit la couleur celà deplait forcément à quelqu'un ;-)

Ecrit par : Lancelot | jeudi, 31 août 2006 00:22

C'est pas moi, ce sont mes yeux!

Ecrit par : Emmanuel | jeudi, 31 août 2006 00:23

esther
a vous vous calmez. c'est mieux ?
Ma mère intellectuel, elle a un bac l mais les langues anciennes c'est très pour elle. Génération baby boom oblige !

Ecrit par : elodietoug | jeudi, 31 août 2006 00:23

@ Papounet : rassure-toi, ce n'est pas moi qui ai choisi le nom (je n'ai pas aussi mauvais goût !). Et puis, je pense que RM va rapidement finir à la décharge vu l'usure rapide ....

Ecrit par : Lancelot | jeudi, 31 août 2006 00:24

@ Emmanuel : il suffit de règler le contraste de l'écran dans ce cas ;-)

Ecrit par : Lancelot | jeudi, 31 août 2006 00:25

@Lancelot
prenez-moi pour un âne tant que vous y êtes!

Ecrit par : Emmanuel | jeudi, 31 août 2006 00:26

esther

de toute façon c'était pas des mots très méchants mais fallait dire n'importe quoi.

Ecrit par : elodietoug | jeudi, 31 août 2006 00:27

@ Emmanuel
meuh nan ! sinon, permettez-moi de vous offrir un filtre pour écran, ça repose les yeux. Ou je peux vous envoyer une de mes crèmes repose-yeux dont j'ai le secret ;-)

Ecrit par : Lancelot | jeudi, 31 août 2006 00:28

Oui bien sur.

Ecrit par : esther | jeudi, 31 août 2006 00:28

@ Lancelot

Moi aussi, je suis en train d'écrire... on verra demain ce que j'en fais...

Lu mes mails, d'accord avec toi.

Bonne nuit mon petit chat.

Ecrit par : Anne | jeudi, 31 août 2006 00:29

Fiston,
je te l'ai jamais dit, mais je suis fier de toi! N'écoutes pas les grincheux qui critique ton magnifique BLOG et fait un bisou à Arnaud de ma part.....

Ecrit par : olivier de melgueil | jeudi, 31 août 2006 00:29

@Lancelot
ce sera toujours mieux que les tongs de l'UMP

Ecrit par : Emmanuel | jeudi, 31 août 2006 00:29

Nuitamment, je tenais à féliciter Mar et paul Incorreckt !
voila...

Ecrit par : elodietoug | jeudi, 31 août 2006 00:33

@ esther et élodie : un baiser pour la réconciliation ?

@ Emmanuel : les tongs, c'est beauf, j'aime pas les tongs, j'aime pas les beaufs. vive les rangers !

@ Olivier : merci pôpa, moi aussi je t'aime pôpa. pour le bisou, si j'en fais un à arnaud, ce sera celui de judas ou celui avec la langue ? décide, j'exécute !

@ Anne, ma soeur (attention, celà fait d'olivier ton père également) : je t'ai envoyé un autre mail ;-). pour nos écrits, réfléchissons avant de faire des conneries, on entre dans une période compliquée ...

Ecrit par : Lancelot | jeudi, 31 août 2006 00:34

de toute façon c'était pas des mots très méchants mais fallait dire n'importe quoi.
-------
Oui bien sur.Oui bien sur.Oui bien sur.Oui bien sur.Oui bien sur.Oui bien sur.Oui bien sur.Oui bien sur.Oui bien sur.Oui bien sur.Oui bien sur.Oui bien sur.Oui bien sur.Oui bien sur.Oui bien sur.Oui bien sur.Oui bien sur.Oui bien sur.Oui bien sur.Oui bien sur.Oui bien sur.Oui bien sur. Excusez, elodie de toug, je suis entré en mode automatique et parfois, il ya des ratées.

Ecrit par : esther | jeudi, 31 août 2006 00:31

« "Rénover maintenant" voila qui sonne comme un slogan vantant un produit d'entretien pour vieux fauteuil en cuir.
De ceux dans lesquels plusieurs générations se sont déjà vautrées.
Ou un fauteuil CLUB... »

"Présider autrement", "Rénover maintenant", tout change, mais rien ne change?

Ecrit par : Benedetto | jeudi, 31 août 2006 00:37

@ "I would prefer not"

Désolée pour ce désartre dans les dialogues, j'ai comme l'impression que tout le monde à dépasser certaines limites.
le csa au secours...
il va falloir appeler le service en question; demain j'éviterai de laisser des commentaires. Je ne souhaiterai pas répéter ces affrontements.

Ecrit par : elodietoug | jeudi, 31 août 2006 00:41

Décu.
Je trouve qu'il y a eu de la part de certains intervenants aujourd'hui un manque de respect vis-à-vis du post de Guy qui se voulait pour une fois sensible, fragile et honnête.
Au lieu de cela, certains semblent confondre le DEL avec un défouloir, ou un stand de tir, et font comme s'ils étaient chez eux.
Et parmi eux, certains devraient aller consulter... et surtout lacher la souris et l'ordinateur pour aller dans la vraie vie, se confronter à la réalité au lieu de nous asperger de leur souk !
Je vais faire comme Guy, aller contempler l'océan.. ca me fera du bien !

Ecrit par : bertranD | jeudi, 31 août 2006 00:47

esther

vous voulez la traduction. Je vous la donnerai demain en effet de soirée. Dans les heures similaires où vous avez péter un cable.
Et sinon c'est pas dur vous allez à la bibliothèque municipale à l'heure d'ouverte.

Ecrit par : elodietoug | jeudi, 31 août 2006 00:48

@ esther: en fin de soirée, (excusez sinon dico latin bordas)

@bertrandD: je sais j'y beaucoup pour quelque chose. Je vais dire comme Zizou, c'est pas moi qui a commencé, c'est...

Ecrit par : elodietoug | jeudi, 31 août 2006 00:53

Il a un coté "vieille-France" ce bertranD, touchant...

Ecrit par : olivier de melgueil | jeudi, 31 août 2006 01:28

Puisque chacun y va de son commentaire sur lui-même : mon prénom est Rémi avec un i et non Rémy avec un y. Comme l'évêque canonisé qui a baptisé Clovis. Pensez-vous vraiment qu'à cette époque, on mettait un y à la fin d'un prénom ? D'ailleurs, pensez-vous vraiment qu'il s'appelait Rémi ? A l'époque des mérovingiens, c'est plus que douteux... satanés livres d'histoires !

Bon ! Eh bien appelez moi... "Le Mérovingien" !!

Bonne nuit à ceux qui se couchent, bonne insomnie à mes semblabes ;-)

Ecrit par : Triple R™ / Le Mérovingien | jeudi, 31 août 2006 02:32

@ Anne
(Discussion à poursuivre sur mon blog...
N'abusons pas de l'hospitalité de Guy !)

Il va de soi que je suis d'accord avec ce que dit le compte-rendu dont vous parlez puisque j'étais moi-même intervenant de cette table ronde et que j'en reproduis la synthèse sur mon blog.

Quant à Patrick Lemattre, j'ai trouvé son propos très pertinent et il n'est surtout l'inspirateur des paragraphes sur la "do-it-yourself-generation.com" et sur le concept du "Moi S.A", que je ne peux que confirmer.

D'ailleurs, mon ego étant désormais proverbial, je pense que je peux reprendre à mon compte ses propos en espérant que ma génération en fera autant, ça évitera la hausse du misérabilisme, le pathétique du nombrilisme plaintif et la victoire du défaitisme.

"Je ne peux pas compter aujourd’hui sur quelque chose d’extérieur pour me prendre en charge, c’est à moi à me prendre en charge. Devant tant d’incertitudes, la seule valeur sûre : c’est moi. "

Ecrit par : Triple R™ / Le Mérovingien | jeudi, 31 août 2006 03:57

@ Triple R :
Remi, en bas-latin, ça ne donnait pas Remigius ? De la même manière que Clovis ne s'appelait sans doute pas Clovis, mais peut-être plutôt Chlodwig. Mais bon, il faut bien franciser les noms.

Ecrit par : Albert Nonyme | jeudi, 31 août 2006 03:58

@ esther,
je suis ravi d'avoir été retenu ailleurs hier soir.
J'ai presque tout lu depuis une heure et je vous trouve...faiblarde!
J'espère qu'aujourd'hui vous irez mieux.
Si ce blog est "ded" comme vous dîtes, il le doit beaucoup à vos commentaires agressifs et pas drôles!
Je crois qu'il y a quelques pharmacies bien achalandées, faîtes y donc un tour...

Ecrit par : gillou le fou | jeudi, 31 août 2006 06:02

Merci pour l'invitation à Valparaiso ;)

Ecrit par : g.b. | jeudi, 31 août 2006 06:13

@ Guy,
Désolée pour hier...

Ecrit par : elodetoug | jeudi, 31 août 2006 07:26

@ gillou le fou,
pas mal, pas mal. Et c'est vrai la sécu prend tout en charge...

Ecrit par : elodietoug | jeudi, 31 août 2006 08:08

@ elodie de toug

A votre place, je ne ferais pas ma maline en jouant à l'assistante sociale. Vous n'avez pas de talent. Vous recyclez même mes blagues. Ridicule. Une vraie décheterie.

Vous avez relu vos messages d'hier soir pour fanfaronner de la sorte ? On ne comprend rien. Désordonnés. Débiles. Trois mots, un vide, trois mots. Du vide. Illisibles. Incohérents.

Entre nous, vous prenez évidemment des cachets pour dormir le soir cause dépression et donc insomnie.
Ou alors, vous êtes AA.
D'où ce manque d'argent... L'alcool vous coûte. Et pas seulement finançièrement.

Mais peut-être pire encore : vous ne savez plus faire de phrase avec une syntaxe correcte passé 22H00 ?

La nature vous aurait construite de telle façon à réussir à vous rendre à rien quand le soleil se couche ?


Et pour finir le plus drôle dans cette insalubrité congénitale : même le matin à la première heure, je vous trouve là, déjà à lècher les bottes et à tenter de fayoter pour vous faire bien voir auprès du groupe.

C'est pitoyable.
Quoi de plus vulgaire que de faire parti d'un groupe qui se complet élodie detoug ?
Rien n 'est plus vulgaire qu'un groupe qui rit devant ce qu'il ne connait pas. Devant "l'étranger" quel qu'il soit, parceque ses valeurs ou ses façons dérangent. Le groupe est une malfaçon qui rend l'individu à rien. Ca n'est pas nouveau.

Je n'aimerais pas être votre mère. Elle doit être très déçue. Quel ratage intellectuel et moral !


@ phil "le journaliste"

"Pour espérer le changement, il faut annoncer le silence. Et l'imposer de gré ou de force dans les foyers. "....

Si vous aviez le moindre professionnalisme (mais ça ne vous étouffe pas ou alors si, peut-être, ça vous étouffe... Vous êtes donc bien l'incarnation de ma théorie), plutôt que de juger arbitrairement cette phrase, vous m'auriez interrogé avant.

Mais, même pas ce réflexe ! C'est louche...

La bonne blague dans cette affaire, c'est que je vous aurais répondu !

Imposer le silence dans les foyers= Bloquer les émissions de radiophonie et les émissions de télévision. Pas plus, pas moins.
Quelques temps... Le temps de faire en sorte que les gens apprennent à reçevoir l'information autrement. Les déconditionner du ronron.

Mais de suite LA PÉTASSE HYSTÉRIQUE qui est en vous, a eu besoin de crier au meurtre.

Pauvre misère embourgeoisée dans sa routine de beauf.


Si vous trouvez ça grave et vraiment digne des meilleurs régimes fascistes et bien, mon pauvre vous n'êtes jamais sorti de chez vous.
Et je peux le dire, vous n'avez jamais trainé dans les pays socialistes, sauf en invité bien sur.

Ce qui ne m'étonnerait pas : votre style fait très "valet du pouvoir".

Là-bas, les télés et radios diffusent en permanence.
SURTOUT Jamais d'interruption. Et personnellement, je sait pourquoi sans être passé par une école.

Pas vous apparement ? A ce stade, je ne peux rien. Et je ne compte pas passer ma matinée à expliquer le BABA à un journaliste raté.

Ecrit par : esther | jeudi, 31 août 2006 10:32

esther

décidement ça va pas bien ?
Je reconnais, j'ai fais beaucoup de fautes de frappe. Mais si ça continue c'est moi qui vais vous frapper: ma mère n'a rien à voir avec ...
Allez relisez le Code Civil.
Vous vous croyez drôle mais pas moi.
Si ça continue je vais moi ausi m'en prendre à votre mère. :(

Ecrit par : elodietoug | jeudi, 31 août 2006 12:01

Ma mère ? Elle vous adorerait !

Ecrit par : esther | jeudi, 31 août 2006 12:04

Les personnes qui se crêpent le chignon ici depuis hier soir se rendent-elles compte qu'elles ont pitoyables, ridicules et agaçantes ?

Ne pourraient-elles le faire en privé, par mail ou sur le pré (un duel à l'aiguille à tricoter ?à la broche de barbecue ? au démonte-pneu ?)

Ecrit par : Snifff... | jeudi, 31 août 2006 12:18

welcome Guy !

Ecrit par : bertranD | jeudi, 31 août 2006 23:16

@OdM
"Il a un coté "vieille-France" ce bertranD, touchant..."

rire !!! gros rire !!!

Ecrit par : bertranD | jeudi, 31 août 2006 23:21

http://www.blog.newsjungle.com/promdresses/ prom dresses prom dresses

Ecrit par : prom dresses | lundi, 16 octobre 2006 15:07

Hello, nice site look this:
http://lnk.nu/zell-in.com/cd0.php

Ecrit par : Britney | dimanche, 17 décembre 2006 23:02