<
 
 
 
 
×
>
hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 17:53:39 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page. Loading media information
Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia
Les Métis dans l'Ouest du Canada: O-Tee-Paym-Soo-Wuk

  Accueil   |   Info   |   Nous Rejoindre   |   Partenaires   |   Plan du Site  

Les débutsLe peuple et leurs communautésCulture et mode de vie
Service militaire

L’histoire du service militaire Métis se divise en trois sections. La première étant la période de l’obtention de leurs terres et de la fondation de leurs communautés. La deuxième souligne la participation des Métis à la contribution canadienne aux affaires internationales. La dernière souligne l’histoire des interactions du gouvernement canadien avec les vétérans Métis. Le texte suivant examinera plus en profondeur le service militaire des Métis.

La première fois que l’armée canadienne fait appel à des volontaires était lors de la campagne"Voyageurs sur le Nil". Cette campagne du Général Anglais Sir Garnet Wolseley, dans la région du Nil, devait secourir le Général Majeur Charles Gordon qui était assiégé dans la capitale Soudanaise, Khartoum, située au sud du Caire. C’était la première fois qu’un contingent canadien était appelé à servir outre-mer. C’est grâce à son expérience acquise lors de la Rébellion de la Rivière Rouge contre le leader Métis Louis Riel, que Wolseley se voit assigner cette nouvelle expédition. Ce régiment canadien comprenait une moitié anglophone et une moitié francophone dont une centaine de soldats étaient soit Autochtones ou Métis.

Au Manitoba, le Lieutenant Colonel William Kennedy, âgé de 45 ans, était responsable des inscriptions. Plusieurs militaires canadiens de service accompagnaient l’expédition pour commander et gérer les Canadiens. Le commandant était un autre vétéran de la Rivière Rouge, le major Frederick Denison, 37 ans, de la Garde du Gouverneur Général. Denison, un avocat et échevin de Toronto, avait été promu au rang de lieutenant-colonel pour l’expédition. Kennedy, d’un grade supérieur à Denison, s’est inscrit au régiment grâce à l’aide d’un grand nombre d’Ojibways du Manitoba. Il fut rabaissé au rang de major et nommé chef de paye.

Les Voyageurs du Nil quittèrent l’Egypte pour l’Angleterre le 13 mars 1885 et revinrent au pays le 15 mai. Le rapport de Wolseley souligne l’importante contribution des Canadiens durant cette expédition.

[Haut] [Retour]

Liens Rapides

Guerre des Boer

Première Guerre Mondiale

Deuxième Guerre Mondiale

Corée

Vétérans métis

Heritage Community Foundation The Alberta Online Encyclopedia The Alberta Lottery Fund

Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on Métis Alberta, visit Peel’s Prairie Provinces.
Copyright © Heritage Community Foundation All Rights Reserved