<
 
 
 
 
×
>
hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 18:35:48 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page. Loading media information

Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia

This Site
The Encyclopedia

Biographies

R.P. Émile Petitot, OMI (OB7965 - Collection Oblate aux Archives Provinciale de l’Alberta)Petitot, Émile

PETITOT, Émile, né le 3 décembre 1838, à Grancy-le-Château (Côte-d'Or), France, de Jean-Baptiste Petitot, ho[r]loger, et de Thérèse- Julie-Fortunée Gagneur; décédé à Mareuil-les-Meaux, France, le 13 mai 1917.

Après ses études classiques au petit séminaire et au collège catholique de Marseille, Émile entra au noviciat de Notre-Dame de l'Osier, le 27 septembre 1860, et y fit profession perpétuelle le 10 octobre 1861. Il fut ensuite ordonné prêtre à Marseille, le 15 mars 1862, par Mgr Patrice Cruice, évêque de Marseille.

Envoyé dans l'Ouest canadien (1862), le père résida successivement à Fort-Providence, Territoires du Nord-Ouest (1862-1864), à Fort Good Hope (1864-1873; 1876-1878), avec la desserte de Fort Resolution (1863-1864), de Fort Rae (1864), de Fort McPherson (1865, 1873), de Fort Norman (1866-1869, 1871-1873, 1876-1878) et de Fort Simpson (1872).

Épuisé, le père dut quitter temporairement ses missions de l'arctique et résida à Lac-La-Biche, Alberta (1873-1874), se rendit en France où il fit imprimer d'importants ouvrages en langues indiennes, puis revint à Fort Good Hope en 1876. Sa santé était pourtant complètement ruinée et il dut quitter de nouveau et définitivement son champ d'apostolat. Après un séjour à Cold Lake, Alberta (1879-1881) il se rendit à Saint-Jean-de-Dieu, Québec (1882-1883).

Malade, par suite des fatigues subies dans le Nord, le père occupa divers postes dont celui d'imprimeur à Paris, puis fut dispense de ses voeux le 19 avril 1886. Après avoir recouvré complètement la santé, il entra dans les rangs du clergé séculier et passa le reste de sa vie en qualité de curé de Mareuil-les-Meaux (1886-1917).

De 1862 à 1873, le père entreprit plusieurs voyages d'évangélisation et d'explorations géographiques et se rendit jusqu'au Yukon (1870). II a publié des ouvrages réputés en géographie et en linguistique et son nom est attaché à plusieurs entités géographiques du grand nord canadien. Les Indiens l'avaient baptisé Yaltri nezun «Le Père bon ». Il a été inhumé à Mareuil-les-Meaux. Le gouvernement canadien a érigé une plaque en son honneur à Mareuil en 1975.1

Remerciement

Reproduit avec la permission des Archives Deschâtelets et de l’éditeur Gaston Carriere, o.m.i., Dictionnaire des Oblats de Marie Immaculée au Canada, tome III (Ottawa: Éditions de l’Université d’Ottawa, 1979), pp 69-70.

Ressources

1. Louis LE JEUNE, o.m.i., Petitot. Emile,  dans Dictionnaire général... du Canada, vol. 2, p. 435-436; Adrien-G. MORICE. o.m.i., L 'abbé Emile Petitot et les découvertes géographiques du Canada.... Québec, Action Sociale, 1923, 56 p.; Donat SAVOIE, Les Amérindiens du Nord-Ouest canadien au 19. Siècle selon Emile Petitot. Ottawa, Ministère des Affaires Indiennes et du Nord canadien, [1970], 2 vol.; Donat SAVOIE, The Amerindians of the Canadian North-West in the 19th Century, as seen by Emile Petitot, Ottawa, Department of Indian Affairs and Northern Deve1opment, 1970; 2 vol.; Donat SAVOIE. Bibliographie d'Emile Petitot missionnaire dans le Nord-Ouest canadien, dans Anthropologica [Ottawa], n. s. 12 (1971), p. 159-168; Petitot, Emile, dans Encyclopedia canadiana, vol. 8, p. 169; Norah STORY, Petitot, Emile, dans The Oxford Companion to Canadian History and Literature, p. 634-635; Pietro CERRUTI, 11 Padre Emilio Petitot e le sue relazioni sul Nord-Ovest canadese (Ms. Thèse), Université de Gênes, 1972-1973, 105-ix p; Petitot Emile, dans Encyclopédie Grollier, vol. 8, p. 295; Petitot, Emile, dans La Grande Encyclopédie, vol. 26, p. 530; Petitot, Emile, dans Victor BARBEAU-André FORTIER. Dictionnaire biographique du Canada français, p. 190; Emile Petitot (1836-1916), dans Bulletin de la Société d'histoire et d'art du diocèse de Meaux, 1974, 32 p.

<< Retour


Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on Missionary Oblates in Western Canada, visit Peel’s Prairie Provinces.

Copyright © Heritage Community Foundation All Rights Reserved