<
 
 
 
 
×
>
hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 18:35:50 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page. Loading media information

Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia

This Site
The Encyclopedia

Biographies

R.P. Constantine Scollen, OMI (avant 1902). (OB16016 – Collection Oblate aux Archives Provinciale de l’Alberta)Scollen, Constantine (pre 1902)

SCOLLEN, Constantine Michael, né à Newton Butler, Co. Fermanagh, Irlande, le 4 avril 1841, de Patrick Scollen et de Marguerite McDermott; décédé à Dayton, Ohio, le 8 novembre 1902.

Constantine étudia en Angleterre puis entra au noviciat de Lys Mary, Angleterre, le 14 août 1858 et fit profession le 15 août 1859.Le frère coadjuteur Scollen enseigna à Inchicore, Irlande (1860, 1861), puis travailla à Leeds, Angleterre (?-1862).

Envoyé dans le Nord-Ouest canadien (1862), il fut le premier professeur à l'école catholique anglaise de Saint-Albert (1862) et tint une école à Fort-des-Prairies [Edmonton], Alberta, puis retourna à Saint-Albert.

Le 15 aoüt 1865, il fit profession perpétuelle comme frère scolastique à Saint-Albert et demeura étudiant jusqu'en 1873. On le retrouve ensuite à Saint-Paul des cris [Brosseau], Alberta en 1869, puis il passe l'hiver 1870-1871 au Fort-de-la-Montagne [Rocky Mountain House], Alberta, avec le père Lacombe. En 1870, il commence ses études sous la direction du père Vital Fourmond, o.m.i., à Lac Sainte- Anne, puis étudie la philosophie (hiver 1871-1872) à Saint-Albert, sous la direction du père Joseph Dupin, o.m.i., et la théologie à Lac-Sainte-Anne sous la gouverne du père Fourmond. Il rédige également (1872) des livres en langue crise. Il est ensuite ordonné prêtre, à Saint-Albert, le 12 avril 1873, par Mgr Vital-Justin Grandin, évêque de Saint-Albert. Il était alors le seul prêtre du diocèse à parler la langue des Pieds-Noirs. Il fut envoyé fonder la mission de Notre-Dame de la Paix à Bow River [Calgary] (1873-1882), d'où il visita Lethbridge (1873), Cluny (1872-1874), Brocket (1873), Fort Macleod (1873-1881), et où il construisit une résidence en 1880 et y résida.

Rappelé à Saint-Albert en 1882, il fut chargé d'Edmonton (18831884), puis fonda Hobbema (1884-1885). Au cours de la révolte des Indiens et des Métis en 1885, il réussit à empêcher l'effusion du sang et à faire restituer aux Indiens les objets volés. Le père fut aussi présent à la signature de plusieurs traités entre le gouvernement federal et les Indiens.

Il quitta la congrégation en 1885, fit un nouvel essai au noviciat de Tewksbury en 1886, travailla à Saint-Laurent, Manitoba (18861887), puis passa dans le North Dakota (1887). On le retrouve à Lewiathe, North Dakota [?], à Saint Stephen Mission, Fremont, Wyoming (1889-1892), à Saint John the Baptist, Buffalo, Wyoming (1892-1894), vicaire à Saint Joseph, Dayton, Ohio (1901) et à Saint Mary, Urbana (1901-1902).

Une plaque en son honneur a été érigée près de Jumping Pound, Alberta.1

Remerciement

Reproduit avec la permission des Archives Deschâtelets et de l’éditeur Gaston Carriere, o.m.i., Dictionnaire des Oblats de Marie Immaculée au Canada, tome III (Ottawa: Éditions de l’Université d’Ottawa, 1979), pp 178-79.

Ressources

1. Scollen. Augustin, dans Enciclopedia canadiana. vol. 9, p. 243; Bernice VENINI, Father Constantine ScoIlen, Founder of the Calgary Mission, dans The Canadian Catholic Historical Association. Report 1942-194J. p. 75-86; archives paroissiales de Saint Stephen, Wyoming; archives diocésaines de Cincinnati, Ohio; James MCGIVERN, s.j., The almost forgotten priest, dans The Catholic Register, November 5, 1975, p. 17.
Novemher 5, 1975, p. 17.

<< Retour


Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on Missionary Oblates in Western Canada, visit Peel’s Prairie Provinces.

Copyright © Heritage Community Foundation All Rights Reserved