<
 
 
 
 
×
>
hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 18:35:51 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page. Loading media information

Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia

This Site
The Encyclopedia

Biographies

Mgr. Vital Justin Grandin, OMI, (1855-1902). (OB3027 - Collection Oblate aux Archives Provinciale de l’Alberta)Vital, Justin Grandin (1855-1902)

GRANDIN, Vital-Justin, né à Saint-Pierre-la-Cour [aujourd'hui Saint Pierre-sur-Orthe] (Mayenne), France, le 8 février 1829, de Jean Grandin, hôtelier et cultivateur, et de Marie Veillard; décédé à Saint-Albert, Alberta, le 3 juin 1902.

Vital était encore tout jeune lorsque la famille s'établit à Aron et il fut placé au petit séminaire du Mans en 1850, puis après un bref essai au Séminaire des Missions Étrangères de Paris (1851), il entra au noviciat de Notre-Dame de l'Osier le 28 décembre 1851 et fit profession perpétuelle le 1er janvier 1853. Il fut ensuite ordonné prêtre à Marseille, le 23 avril 1854, par Mgr Charles-Joseph-Eugène de Mazenod, évêque de Marseille, et fondateur des Oblats.

Le père Grandin partit la même année pour les missions de la Rivière-Rouge, d'où il se rendit à l'lle-à-la-Crosse, Saskatchewan, puis alla hiverner à Fort Chipewyan (1855), où il demeura jusqu'en 1857. Il visita également les missions de Fond-du-Lac [Athabasca], Saskatchewan en 1857, et de Fort Resolution (1856-1857).

Revenu à l'lle-à-la-Crosse en 1857, il fut nommé évêque de Satala et coadjuteur de Mgr Alexandre Taché, o.m.i., évêque de Saint-Boniface, Manitoba, le 21 décembre 1857, mais n'en reçut la nouvelle qu'en février 1859. Il se rendit alors en France et fut sacré à Marseille, le 30 novembre 1859, par Mgr de Mazenod.

De retour dans l'Ouest canadien, il résida à l'lle-à-la-Crosse (1860-1869), d'où il entreprit un long voyage dans les missions du Mackenzie (1860-1864), résidant à Fort Providence (1861-1863) et visitant les missions de Fort Liard (1861), de Fort Norman (1861-1862), de Fort Good Hope (hiver 1861-1862), de Fort Rae (1862) et de Fort Simpson (1861-1863).

En 1869, il s'établit à Saint-Albert et travailla surtout auprès des Cris et des Pieds-Noirs. L'évêque fut vicaire des missions [provincial] (1868-1897) et premier évêque de Saint-Albert, le 22 septembre 1871. Il visita souvent son immense diocèse et son action au cours de la Rébellion de 1885 et pour la défense des écoles catholiques fut aussi efficace qu'énergique.

Ayant choisi comme devise épiscopale Infirma mundi eligit Deus, il se montra fidèle à sa charge. Il a été inhumé dans la crypte de l'église paroissiale de Saint-Albert.

Louis Veuillot l'a surnommé «l'Évêque pouilleux» pour marquer sa pauvreté et ses souffrances. Sa cause de béatification a été introduite à Rome le 23 février 1937 et l'héroïcité de ses vertus proclamée en 1966.

Plusieurs lacs, village, canton, dans l'Ouest et la province de Québec portent son nom. Une plaque a également été érigée dans l'église de son village natal.1

Remerciement

Reproduit avec la permission des Archives Deschâtelets et de l’éditeur Gaston Carriere, o.m.i., Dictionnaire des Oblats de Marie Immaculée au Canada, tome II (Ottawa: Éditions de l’Université d’Ottawa, 1979), pp 106-07.

Ressources

1. Paul-Emile BRETON, o.m.i., Le serviteur de Dieu Mgr Vital Grandin... , Edmonton, Editions de l'Ermitage, 1958, 16 p.; Paul-Emile BRETON, o.m.i., Vital Grandin. La merveilleuse aventure de «l'Evêque sauvage» des Prairies et du Grand·Nord, Paris, Arthème Fayard, 1960, 368 p.; Paul-Emile BRETON, o.m.i., Mgr Grandin vous parle... , Edmonton, Editions de l'Ermitage, 1958, 176 p.; Emile JONQUET, o.m.i., Mgr Grandin, premier évêque de Saint-Albert, Montréal, [s.é.], 1903, v, 531 p.; Léon HERMANT, o.m.i., Le serviteur de Dieu Vital-Justin Grandin, Bruxelles, Messager de Marie-Immaculée, 1937, 176 p.; Vital J. Grandin, dans John J. DELANEY-James Edward TOBIN, Dictionary of Catholic Biography, p. 512; Luigi BERRA, Vitale Justino Grandin, dans Dizionario cattolico, vol. 2, p. 245; Louis LE JEUNE, o.m.i., Grandin, Vital, dans Dictionnaire général ... du Canada, vol. l, p. 173; Grandin, Vital, dans Encyc/opedia canadiana, vol. 5, p. 18; Grandin, Vitale, dans Encic/opedia cattolica, vol. 4, p. 212; Yves GUÉGUEN, o.m.i., Grandin, Vital, dans Catholicisme aujourd'hui, vol. 5, p. 187; Gaston CARRIÈRE, o.m.i., Grandin, Vital, dans The New Catholic Encyc/opedia, vol. 6, p. 694; Vincenzo ANZALONE, o.m.i., Nel'Inferno bianco... , Roma, Propaganda missionaria O.M.I., [1956], 176 p.; Gaston ZANIRI, o.p., Figures missionnaires, [Tournai], Casterman, 1963, 296 p.; Gaston CARRIÈRE, o.m.i., L'élévation du père Vital Grandin, o.m.i., à l'épiscopat (lI décembre 1857), dans Etudes oblates, 32 (1973), p. 100-134; 160-191; Francesco TRUSSO, o.m.i., Il venerabile Mons. Vitale Grandin Q.M.I., Roma, Editrice missioni Q.M.I., 1971,238 p.; archives de l'évêché de Marseille, Registre des insinuations, vol. 6, n. 471.

<< Retour


Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on Missionary Oblates in Western Canada, visit Peel’s Prairie Provinces.

Copyright © Heritage Community Foundation All Rights Reserved