<
 
 
 
 
×
>
hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 18:36:24 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page. Loading media information

Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia

This Site
The Encyclopedia

Biographies

R.P. Jules Le Chevallier, OMI, [1919-1952]. (OB3551 - Collection Oblate aux Archives Provinciale de l’Alberta)Le Chevallier, Jules (1919-1952)

LE CHEVALLIER, Jules, né à Locminé (Morbihan), France, le 22 mai 1876, d'Auguste Le Chevallier, serrurier-mécanicien, et de Marie-Julienne Lecadre; décédé à Duck Lake, Saskatchewan, le 28 août 1952.

Jules étudia au petit séminaire de Sainte-Anne-d'Auray et au grand séminaire de Vannes; il fut ordonné prêtre en cette ville, le 15 juillet 1900, par Mgr Amédée Latieulle, évêque de Vannes. Le jeune prêtre devint surveillant au collège des jésuites Saint-François-Xavier de Vannes (1899-1901), puis entra au noviciat d'Angers le 17 mai 1901 et fit profession perpétuelle le 18 mai 1902.

Le père partit pour l'Ouest canadien (1902); il se dévoua au service des Gens du Sang à Blood Reserve [Stand Off, Cardston], Alberta (1902), puis auprès des Pieds-Noirs à Blackfoot Crossing [Gleichen] (1902-1906). Il fut alors envoyé à l'école indienne de Dunbow [De Vinton, High River], Alberta (1906-1907). Malade, il prit du repos à Blood Reserve (1907-1909) et retourna à Dunbow (1909-1911), à Fort MacLeod, Alberta (1911-1912), à Midnapore, Alberta (1912-1914), à Saint-Paul-des-Métis (1914) et à Cold Lake, Alberta (1914).

Le père fut soldat en France durant la guerre de 1914-1918 puis, de retour au Canada, il travailla à Lac-La-Biche, Alberta (1919-1921), au juniorat d'Edmonton (1921-1925) et à l'école indienne de Duck Lake, Saskatchewan (1925-1935), d'où il se rendit à la maison générale à Rome pour y consulter les archives (1935-1936) et revint à Duck Lake (1936-1939). Il passa les dernières années de sa vie à la maison provinciale d'Edmonton où il remplit la charge d'archiviste (1939-1952).

Le père Chevallier est l'auteur de plusieurs ouvrages historiques sur l'Ouest canadien et a laissé d'importants manuscrits. Il a été inhumé dans le cimetière oblat de Saint-Albert, Alberta.1

Remerciement

Reproduit avec la permission des Archives Deschâtelets et de l’éditeur Gaston Carriere, o.m.i., Dictionnaire des Oblats de Marie Immaculée au Canada, tome II (Ottawa: Éditions de l’Université d’Ottawa, 1979), pp 277-78.

Ressources

1. Décès du R. Père Jules Le Chevallier, o.m.i., dans La Survivance [Edmonton], 3 septembre 1952.

<< Retour


Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on Missionary Oblates in Western Canada, visit Peel’s Prairie Provinces.

Copyright © Heritage Community Foundation All Rights Reserved