<
 
 
 
 
×
>
hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 18:36:30 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page. Loading media information

Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia

This Site
The Encyclopedia

Biographies

Mgr. Émile Grouard, OMI, [1910-1912]. (OB3045 - Collection Oblate aux Archives Provinciale de l’Alberta)Grouard, Émile (1840-1931)

GROUARD, Émile, né à Brûlon (Sarthe), France, le 2 février 1840, d'André Grouard, gendarme, et d'Anne Ménard; décédé à Grouard, Alberta, le 7 mars 1931.

Cousin de Mgr Vital Grandin, o.m.i., Mgr Grouard étudia au petit séminaire de Précigné et au grand séminaire du Mans. Il partit pour le Canada en compagnie de Mgr Grandin en 1860, termina ses etudes au grand séminaire de Québec (1860-1862) et fut ordonné prêtre à Boucherville le 3 mai 1862, par Mgr Alexandre Taché, o.m.i., évêque de Saint-Boniface.

Le lendemain de son ordination il s'embarqua pour Saint-Boniface, où il commença son noviciat le 8 juin 1862, puis le termina à la mission de Fort Chipewyan, Alberta, et prononça ses voeux perpétuels le 21 novembre 1863. Au cours de son noviciat, il avait visité les forts Simpson et Liard.

Le père travailla d'abord à Fort Chipewyan (1862-1863), puis à Fort Providence (1863-1874) et visita Fond-du-Lac (1862), Fort Liard (1863-1871), Fort Simpson (1863-1871), Hay River (1869-1870) et Fort Nelson (1868-1869).

Ayant perdu l'usage de la parole, il alla se faire soigner à Paris (1874-1876) et profita de son séjour dans la capitale pour étudier la peinture et veiller à l'impression d'ouvrages en langue indienne. On lui doit l'ornementation des églises de Fort Chipewyan, de Fort Dunvegan, de Grouard et la composition de plusieurs ouvrages en diverses langues indiennes.

De retour au Canada, le père résida à Lac-La-Biche, Alberta (1876-1883), puis à Fort Dunvegan, Alberta (1883-1885), où il évangélisa les Castors et les Métis iroquois de Grande-Prairie, Alberta. Il revint ensuite à Lac-La-Biche (1885-1888), date à laquelle il fut nommé supérieur à Fort Chipewyan (1888-1891). Le père visita aussi les Loucheux et les Esquimaux (1888-1890) et fonda la mission de Peel River (1890).

Nommé évêque d'Ibora et vicaire apostolique d'Athabasca-Mackenzie, le 18 octobre 1890, il choisit comme devise Sub tuum presidium et fut sacré à Saint-Boniface, Manitoba, le l août 1891, par Mgr Alexandre Taché, o.m.i., archevêque de Saint-Boniface. Le 30 juillet 1901, le district de l'Athabasca était séparé du Mackenzie et Mgr Grouard devenait évêque du nouveau vicariat (1901-1929). L'évêque résida à Fort Chipewyan (1891-1902), puis se transporta à Grouard (1902). Le nom du vicariat fut changé en celui de Grouard en 1927. Mgr Grouard démissionna le 18 avril 1929 et fut nommé archevêque d'Égine, le 28 février 1930, par Pie XI.

Il fut vicaire des missions (1890-1930). Il reçut la décoration de la Légion d'honneur en mars 1924. En 1932, une plaque fut érigée en son honneur dans l'église de Brûlon.

Mgr Grouard a été reconnu pour ses connaissances linguistiques et artistiques. Il fut aussi l'un des premiers à introduire les bateaux à vapeur dans les régions nordiques. Deux lacs, une rivière, une ville et une gare portent son nom dans l'Ouest canadien, ainsi qu'une rue à Chicoutimi et le conseil des Chevaliers de Colomb de Falher, Alberta.

L'évêque qui habita Grouard, Alberta (1902-1931) y a été inhume.1

Remerciement

Reproduit avec la permission des Archives Deschâtelets et de l’éditeur Gaston Carriere, o.m.i., Dictionnaire des Oblats de Marie Immaculée au Canada, tome II (Ottawa: Éditions de l’Université d’Ottawa, 1979), pp 116-17.

Ressources

1. Emile GROUARD, o.m,i., Souvenir de mes soixante ans d'apostolat dans l'Athabaska-Mackenzie, Lyon, Oeuvre apostolique de Marie-Immaculée, 1923, 440 p.; La mort de Mgr Grouard, O.M.I., dans Les Cloches de Saint-Boniface, 30 (1931), p. 57-60; Jean-Marie-Rodrigue VILLENEUVE, o.m.i., Oraison funèbre de Son Excellence Mgr E.-J.-M. Grouard, dans Revue de l'Université d'Ottawa, 2 (1932), p. 106-114; Grouard, Emile, dans Encyclopedia canadiana, vol. 5, p. 45; Yves GUÉGUEN, o.m,i., Grouard, Emile, dans Catholicisme aujourd'hui, vol. 5, p. 314-315; Emile Jean B. Grouard, dans John J. DELANEY-James Edward TOBIN, Dictionary of Catholic Biography, p. 515; Grouard, Emilio, in Enciclopedia cattolica, vol. 4, p. 277; G. B. TRAGELLA, Grouard, Emilio, dans Dizionario cattolico, vol. 1, p. 279; Grouard, Emile, dans Louis LE JEUNE, o.m.i., Dictionnaire général ... du Canada, vol. 1, p. 721-722, Vincenzo. ANZALONE, o.m.i., Il patriarca delle nevi, Monsignore Emile Grouard, 40 éd., Milano, Pontificio Instituto delle Missioni Estere 1950, 99 p.; Grouard, Emile, dans Norah STORY, The Oxford Companion to Canadian History and Literature, 1967, p. 332; Grouard, Emile, dans Henry James MORGAN, The Canadian Men and Women of the Time, Toronto, William Briggs, 1898, p. 412-413; Mgr Grouard nommé vicaire apostolique de l'Athabaska-Mackenzie, dans La Semaine religieuse de Montréal, 17 (1891), p. 265267; Elie-J. AUCLAIR, Le jubilé de diamant de Mgr Grouard, ibidem, 79 (1922), p. 340-342; Georges GOYAU, Mgr Grouard, ibidem, 86 (1927), p. 169-173; Anton FREITAG, s.v.d., Grouard, Emile, dans Lexikon für Theologie und Kirche, vol. 4 (1960), col. 1245.

<< Retour


Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on Missionary Oblates in Western Canada, visit Peel’s Prairie Provinces.

Copyright © Heritage Community Foundation All Rights Reserved