hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 18:45:52 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.

Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia

Top Left Corner

Top Right Corner

Top Right Corner
Home Top English | Français Sitemap Search Partners Help
Home Bottom
  • Home
  • Land of Opportunity
  • Settlement
  • Rural Life
  • Links
  • Resources
  • Contactez-nous!
  • Heritage Community Foundation
  • Heritage Community Foundation Logo

Le Heritage Trails sont présentés de courtoisie CKUA Radio Network et Cheryl Croucher

CKUA Radio Network logo

Visit Alberta Source!

Government of Alberta

Government of Canada

 

La colonisation américaine - L'excursion pour la recherche d'un foyer

Des colons chargés d'espoir arrivent ici et doivent presque aussitôt prendre le prochain train du retour

Des colons américains à la cherche d\’une maison sur l\’avenue Stephen (8ième avenue), Calgary, Alberta, ca. 1900-1903. Inscrit en bas de la photo à la droite de la photo, \"U.S. settlers looking for a home.\" À plusieurs occasions des plaintes sont émises de la part d'Américains à la recherche d'un nouveau foyer, spécialement de la part de ceux qui viennent de l'Arkansas et des états avoisinants, et cela en regard à certaines excursions organisées par les compagnies de chemin de fer américaines, le New York Central Railways et le Wabash Line notamment, qui permettraient aux colons de trouver un nouveau foyer.

Les compagnies américaines ont ainsi l'habitude d'organiser de telles excursions et d'émettre des tickets de train aller-retour valables pour vingt-cinq jours seulement. L'acheteur du ticket doit embarquer dans un train pour retourner aux États-Unis vingt-cinq jours après l'émission du ticket sinon le voyage de retour n'est plus valable.

Inutile pour des voyages prolongés

Trois chariots à bâche des États-Unis dans le sud de l\’Alberta, traversant le lit d\’une rivière, ca. 1893. Vignette de photo : \"Goélette des prairies: l\’Alberta ou rien\", de l\’oncle Sam à John Bull\". Ce ticket d'excursion est satisfaisant pour les colons à la recherche d'un nouveau foyer et qui désirent seulement se rendre dans les états voisins des leurs, mais il n'a pratiquement aucune utilité pour ceux qui espèrent s'établirent dans l'Ouest canadien, puisque la limite du temps est trop courte. Ignorant ce fait, les compagnies de chemin de fer américaines promeuvent néanmoins ces excursions comme étant pertinentes pour les colons américains désirant s'établir au Canada. La plupart des colons du sud qui viennent au Canada en provenance de l'Arkansas ne sont manifestement pas familiers avec les conditions existantes alors au Canada et ne réalisent pas du tout l'étendue géographiques du pays qu'il devront parcourir avant de trouver une place pour s'installer, sans compter le manque de transportation par voies de chemins de fer menant aux nouvelles terres de colonisation, qui prend habituellement plusieurs jours de voyage.

Edmonton Bulletin, 19 Août 1910
Avec la courtoisie des Archives de la Ville d'Edmonton (traduction de l'original)

[Retour] [L'Ouest ouvre ses portes] [Nom des lieux]

Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on the history of settlement in Alberta, visit Peel’s Prairie Provinces.