hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 18:47:12 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.

Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia

Top Left Corner

Top Right Corner

Top Right Corner
Home Top English | Français Sitemap Search Partners Help
Home Bottom
  • Home
  • Land of Opportunity
  • Settlement
  • Rural Life
  • Links
  • Resources
  • Contact Us!
  • Heritage Community Foundation
  • Heritage Community Foundation Logo

Le Heritage Trails sont présentés de courtoisie CKUA Radio Network et Cheryl Croucher

CKUA Radio Network logo

Visit Alberta Source!

Government of Alberta

Government of Canada

 

Le gouvernement et le choix de terre

Maison ukrainienne près de Vegreville, Alberta, 1906. Le Gouvernement prend un rôle plus actif dans la colonisation des immigrants ukrainiens lorsqu'il devient apparent que la plupart des ukrainiens voulaient s'installer auprès de leurs compatriotes à Star dans le Centre-Est de l'Alberta. L'idée d'un bloc de colons ukrainiens sur une superficie de centaines de milles carrés ne cadrait pas avec l'objectif du Gouvernement canadien qui visait l'assimilation et surtout que les émigrants étrangers deviennent des bons canadiens. En conséquence, le Gouvernement a développé un compromis qui avait l'avantage de la colonisation en bloc et l'assimilation rapide. Un certain nombre de petites colonies en bloc sont fondées de part en part sur les Prairies. Des boisés et des terres auprès de colonies déjà établies (non ukrainiennes) ou des régions industrialisées sont choisies pour que les colons puissent avoir l'occasion de générer du capital, soit en vendant du bois de chauffage ou en cherchant du travail « en dehors » de l'agriculture. Un nombre des nouveaux emplacements choisis par les agents gouvernementaux pour les colons ukrainiens, surtout dans la région de Whitemouth du Manitoba, étaient grandement inférieurs aux colonies du Centre-Est de l'Alberta, quoique rien ne suggère que des agents en étaient conscients.

Une colonisatrice ukrainienne, Mme Fred (Sophie) Hrynchuck, Redwater, 1912. Née en Galicie, 1891. Ces petites colonies sont généralement colonisées par des émigrants avec aucune destination en tête, ni d'amis ou de parents. Parfois les agents tâchent d'installer des émigrants qui désirent aller ailleurs pour rejoindre leurs compatriotes, et ceci suscite des confrontations, plutôt à cause de considérations sociales qu'économiques. Les colons protestent puisqu'ils veulent se rapprocher de leurs amis ou de leurs parents, pas parce qu'ils croient que les terres sont pauvres. De fait, les bonnes terres sont souvent rejetées pour rejoindre des amis sur des terrains inférieurs. Lorsque un noyau de colons ukrainiens est installé sur une dizaine de petites colonies, les confrontations cessèrent.

La plupart des colons ukrainiens arrivent avec peu de capital et démontrent une préférence pour des terrains boisés, ainsi les agents gouvernementaux ont tendance à croire que c'est ce genre de terre que tous les émigrants ukrainiens souhaitent. C'est à cause de ce genre de cliché que les Ukrainiens sont dirigés vers les endroits marginaux des parcs de la tremblaie, où les terres pour les nouvelles colonies avaient été choisies. Mais il n'avait pas de motif discriminatoire dans cette politique.

Voir aussi:

[Retour] [De nouvelles communautés] [Des Albertains aventureux] [Premières nations et colons]

Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on the history of settlement in Alberta, visit Peel’s Prairie Provinces.