hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 18:47:26 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.

Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia

Top Left Corner

Top Right Corner

Top Right Corner
Home Top English | Français Sitemap Search Partners Help
Home Bottom
  • Home
  • Land of Opportunity
  • Settlement
  • Rural Life
  • Links
  • Resources
  • Contact Us!
  • Heritage Community Foundation
  • Heritage Community Foundation Logo

Le Heritage Trails sont présentés de courtoisie CKUA Radio Network et Cheryl Croucher

CKUA Radio Network logo

Visit Alberta Source!

Government of Alberta

Government of Canada

 

La variole près de Markerville

Hôpital de contagieuz à Calgary, Alberta, le 3 mai, 1906. Note inscrite, Hôpital de variole", le bâtiment était situé non loin de ce qui est en 1964, Sunrise Auto Service au 16e avenue et la 5e rue, Calgary, Alberta, NE. Comme le dit Carl Morkeberg, au début des années 1900, John et Oliver Benedictson dirigent un commerce prospère au nord et à l'ouest de la rivière Red Deer. Les fourrures de belettes, coyotes, rats musqués et lynx, et les peaux de vaches et chevaux sont des produits de traite de premier choix, spécialement auprès des Cree et les bandes indiennes ojibwa qui vivent près de la région.

En 1906, Gudmunder Gudmunderson et Gudmunder Sveinbjornson observent une bande nomade de 1500 autochtones dresser des tipis à quelques miles de leurs propres homesteads isolés. Le bruit des tambours et des tam-tams tient les homesteaders islandais éveillés toute la nuit. Le jour suivant les deux hommes décident de se rendre au site pour savoir qu'elle a été l'occasion de ce grand brouhaha. Mais à leur arrivée, tout ce qu'ils trouvent ce sont les mâts de peuplier qui ont servi plus tôt à la construction de tipis indiens et des cadavres. Sous les décombres gisent plusieurs corps: victimes, les colons le savent, de la «Stora Bola» ou variole.

Les colons en déduisent que les indiens, confrontés à la maladie européenne, ont dansé des danses sacrées pour implorer le grand Manitou de leur accorder la guérison. La bande continue de se déplacer, répétant cette cérémonie lors de leur voyage jusqu'à ce qu'elle arrive à un endroit à environ 40 miles au nord et à l'ouest de Rocky Mountain House. Par le temps qu'elle arrive, l'hiver sévère de 1906-1907 a déjà frappé, et les températures descendent à moins 60 degrés. Avec la variole, le temps froid et le manque de gibier, seuls 300 membres de la bande survivent.

[Retour] [De nouvelles communautés] [Un nouveau départ] [Adventurous Albertans]

Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on the history of settlement in Alberta, visit Peel’s Prairie Provinces.