hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 18:47:27 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.

Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia

Top Left Corner

Top Right Corner

Top Right Corner
Home Top English | Français Sitemap Search Partners Help
Home Bottom
  • Home
  • Land of Opportunity
  • Settlement
  • Rural Life
  • Links
  • Resources
  • Contact Us!
  • Heritage Community Foundation
  • Heritage Community Foundation Logo

Le Heritage Trails sont présentés de courtoisie CKUA Radio Network et Cheryl Croucher

CKUA Radio Network logo

Visit Alberta Source!

Government of Alberta

Government of Canada

 

De nouvelles communautés - Stirling et Magrath

Charles A. Magrath, Lethbridge, Alberta, 1890. L'histoire de la colonisation des villes de Magrath et Sterling est unique. à la différence de Cardston fondée par les pionniers mormons espérant y trouver une liberté religieuse, Stirling et Magrath ont été construites sous l'encouragement de l'industrie. Le 29 septembre 1897, la première présidence de l'Église mormone rencontre Charles A. Magrath et sa délégation de la Compagnie d'irrigation de l'Alberta. Il semble que les mormons ont non seulement une colonie réussie en Alberta, mais aussi une solide réputation. La compagnie espère établir un contrat de colonisation sous la forme d'un bail d'irrigation.

Les termes du contrat stipulent qu'un canal d'irrigation de cinquante miles sera construit entre Kimball et la gare de Stirling. En compensation, les ouvriers recevront un salaire qui les aidera à subvenir à leurs besoins jusqu'à ce qu'ils puissent s'établir sur l'un des deux lots de terre symétriques - au moins 250 personnes par lot - qui seront nommés d'après Magrath et J.A. Stirling, directeur d'une corporation de valeurs immobilières de Londres. La construction du canal doit débuter le 1er septembre 1898 et doit être achevée pas plus tard que la fin de l'année 1899. Le 14 avril 1898, Charles Card se réunit avec ses frères de l'ordre mormon, et l'accord est officialisé.

Voiture-privée sur uen voie d’évitement à la droite de la photo de Stirling, Alberta, le 14 juillet, 1898. En tant que superviseur de la construction du canal, Card met en oeuvre une campagne publicitaire persuasive visant les ouvriers. Des dépliants et des articles de journaux ayant pour titres "Plenty of Room For Homesteaders Where Industry Thrives" and "Good Places to Make Comfortable Homes" ("Plein de places pour les Homesteaders où l'industrie est florissante" et "De bonnes places où bâtir des maisons confortables") mettent l'emphase sur les bénéfices de l'agriculture en Alberta, une région dont les vastes étendues et le sol fertile récompensent le travail honnête. On dépêche des délégués en Utah pour encourager encore plus la colonisation du Nord. Le 5 mai 1899, les premiers colons arrivent à la gare de Stirling, el le 11 octobre 1899, le journal Lethbridge News rapporte que les choses vont certainement bien:

«Quelques mois plus tôt, on ne trouvait rien à cet endroit, excepté la gare ferroviaire. Maintenant quelques dix-sept nouvelles résidences ont vu le jour, et au moins quinze de plus doivent être terminées d'ici le 1er décembre... À l'heure actuelle, tous les hommes disponibles travaillent à la construction du canal, il y a plus de 100 équipes au travail dans notre section, et l'on espère que le contrat sera achevé le 1er décembre 1899.» (traduction YLG)

Canal d’irrigation et cavalier près de Stirling, Alberta en 1900. En fait, le canal est officiellement ouvert le 14 novembre 1899 par le ministre de l'Intérieur du Dominon, Clifford Sifton. À cette époque, les deux parcelles de terre, chacune étant d'une superficie d'un mille carré, sont arpentées et divisées en lots de dix acres, qui vont être ensuite divisés en quatre blocs de deux acres et demi pour chaque famille. En 1900, la population de Magrath est de 424 et celle de Stirling est de 349 âmes. En 1902, Charles A. Card annonce que les colonies sont stables et indépendantes, et l'Église mormone accorde toutes les terres aux autorités des mormons albertains.

[Retour] [De nouvelles communautés] [Des Albertains aventureux] [Premières nations et colons]

Albertasource.ca | Contact Us | Partnerships
            For more on the history of settlement in Alberta, visit Peel’s Prairie Provinces.