<
 
 
 
 
×
>
hide You are viewing an archived web page, collected at the request of University of Alberta using Archive-It. This page was captured on 19:31:22 Dec 08, 2010, and is part of the HCF Alberta Online Encyclopedia collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page. Loading media information
Heritage Community Foundation Presents
Alberta Online Encyclopedia
Musée virtuel du Canada La mise en place du Traité 8 dans le Nord-Ouest du Canada
AccueilPlan du siteChercherNous rejoindreLe projetLa gallerieAide
Visite Alberta Source!A production of the Heritage Community Foundation
Les peuples et leur territoire

La nation des Metis: Children of the Fur Trade

   
Famille MétisDans la société hiérarchisée de la Traité des fourrures, la couche sociale d'un homme était basée sur son occupation avec la Compagnie du Nord-Ouest ou avec la Compagnie de la Baie d'Hudson. Les Métis ont continué le travail des voyageurs canadiens-français; ils sont devenus des pagayeurs, des bateliers, des ouvriers autour des postes, ainsi que des interprètes, des chasseurs et des guides. 

Beaucoup d'enfants métis d'origine écossaise et anglaise, en particulier la progéniture masculine des officiers, ont été envoyés vers l'Est du pays ou en Grande Bretagne pour recevoir leur éducation. Ils sont devenus commis, facteurs et parfois officiers hauts-placés. A travers l'histoire de Dunvegan, seulement deux métis ont atteint ses rangs sociaux. George Simpson, fils, est devenu un facteur en chef, et Albert Tate, un commis. Les deux étaient les fils d'officiers hauts-placés.

Reproduit de "A Sense of Peace", par Roberta Hursey avec la permission du Spirit of Peace Museums Association et de l'auteure.